Nord-Kivu: Sama Lukonde séjourne à Beni pour évaluer l’état de siège décreté par le chef de l’Etat

Nord-Kivu: Sama Lukonde séjourne à Beni pour évaluer l’état de siège décreté par le chef de l’Etat

Le premier ministre Jean- Michel Sama Lukonde séjourne depuis ce lundi 23 Août 2021 dans la ville de Beni au Nord-Kivu, 48 heures après son séjour à Bunia dans la province de l’Ituri où également l’état de siège est en pleine exécution.

La mission principale du chef du gouvernement congolais, est d’évaluer l’état de siège instauré en Ituri et au Nord-Kivu par le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo depuis le 06 mai 2021. Ceci dans l’objectif de restaurer la paix dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

Inscription ISJC

Aussitôt arrivée à Beni, Jean-Michel Sama Lukonde s’est rendu directement avec sa délégation dans la cité d’Oicha, chef-lieu du territoire de Beni avant de se rendre dans la ville qui porte le même nom.

Le chef du gouvernement congolais arrive dans cette région pendant que la population de cette partie du pays venait de décréter depuis ce lundi, une ville morte pour dénoncer les tueries à répétition dans les deux provinces malgré l’instauration de l’État de siège.

” Nous venons dans ce lieu pour faire un état des lieux avec les autorités locales et apporter l’assistance humanitaire. Nous allons aussi profiter de rencontrer toutes les structures qui sont à côté de la population pour que nous puissions avoir plus d’informations et que nous donnions l’état des lieux. Nous rassurons que nous maintenons des cartes dans les opérations menées dans cette région », a déclaré Sama Lukonde.

De son séjour à Beni, le premier ministre va recevoir les autorités locales, les forces vives ainsi que les députés provinciaux élus de la circonscription électorale de Beni.

Philémon Mutula

Inscription ISJC
PUB

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.