Ituri: La CRDH exige des enquêtes sérieuses afin de dénicher l’assassin du journaliste Joël Musavuli et sa femme

Ituri: La CRDH exige des enquêtes sérieuses afin de dénicher l’assassin du journaliste Joël Musavuli et sa femme

La Convention pour le respect des droits de l’homme (CRDH) demande à la justice militaire d’Ituri de mener des enquêtes sérieuses afin de dénicher les auteurs de la mort du Directeur de la radio RTCB/Biakato Joël Mumbere Musavuli qui a été tué avec sa femme la nuit du vendredi 13 août 2021 à Kenya, chefferie de Babila babombi, territoire de mambasa en Ituri.

Dans une dépèche de la CRDH, qui est parvenue à la rédaction de jambordc. Info, le chef d’antenne adjoint dMee la CRDH,  John Vuleveryo, indique que ce journaliste a eu des menaces de mort une semaine avant l’incident.

Inscription ISJC

Des hommes munis d’armes blanches ont visités sa maison et lui ont oté la vie par machette ainsi qu’à sa femme.

Suite à cette situation, la Convention pour le respect des droits de l’homme exige des enquêtes sérieuses pour que justice soit faite.

“Le journaliste Joel Musavuli est mort sur le champ et sa femme a rendu l’âme ce matin après avoir recu des blessures graves sur sa gorge. Nous demandons de ce fait, à la justice militaire de faire des enquêtes sérieuses afin de dénicher les vrais auteurs de cet acte pour que le plus rapidement possible ils puissent répondre de leurs actes”, peut-on lire dans cette dépêche.

La CRDH demande également aux autorités de garantir la sécurité aux défenseurs de droits humains ainsi qu’aux journalistes qui vivent dans les zones rouges.

Philémon Mutula

Inscription ISJC
PUB

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.