Sud-Kivu/3ème vague Covid-19: Les céremonies festives, des boites de nuit et des veillées de prière sont interdites pour 30 jours (Gouverneur de province)

Sud-Kivu/3ème vague Covid-19: Les céremonies festives, des boites de nuit et des veillées de prière sont interdites pour 30 jours (Gouverneur de province)

L’interdiction des céremonies festives pour 30 jours, de tout rassemblement pubic de plus de vingt(20) personnes, d’organisation des deuils en famille en cas décès, le port obligatoire strict, correct et systématique du cash nez, le contrôle systématique de température de toute personne voyageuse qui sort et qui entre dans la province, le couvre-feu de 22 heures à 5 heures du matin. Sont notamment des mesures barrières décrétées par le gouverneur de province du Sud-Kivu Théo Ngwabidje Kasi pour lutter contre la progation de la 3ème vague de la pandémie à coronavirus sur toute l’etendue de la province. Il l’a dit au cours d’un point de presse qu’il a animé ce mardi 03 Août 2021 en son cabinet de travail à Nyamoma.

A cette occasion, le gouverneur de province a fait savoir que ces mesures doivent être impérativement appliquées sur l’ensemble de la province, y compris dans les coins qui n’ont pas encore notifié de cas pour une période de 30 jours à dater de ce mardi 03 Août 2021.

Inscription ISJC

Il a indiqué que d’autres gestes barrières, en l’occurence le lavage fréquent des mains avec de l’eau et du savon ou une solution hydo alcoolique, en cas de toux d’éternuement, se couvrir la bouche et le nez avec le pli du coude ou avec un mouchoir jetable à un endroit approprié après utilisation, éviter la proximité et le contact avec les personnes qui ont la fièvre ou qui toussent, restent de stricte observation.

L’autorité province a également invité la population de sa juridiction à ne pas perdre de vue que le risque d’importation d’autres souches reste très élevé avec les flux migratoires et l’intense mouvement de la population. Ceci avant d’appeler la population du Sud-Kivu à se faire vacciner aussitôt que les vaccins seront disponibles en province, mais aussi de ne pas tomber dans l’automédication car il en résulte des conséquences néfastes.

” Nous devons noter que la maladie à coronavirus reste une maladie très dangereuse et extrêmement contagieuse et mortelle. En cas d’apparition de l’un ou des signes de la maladie, voir des signes grippaux, il faut alerter les Agents de santé qui sont prêts à intervenir pour préserver toute la population, appeler nos équipes de riposte aux numéros verts suivants: 0999914169, 0810133371, 0845030999″, a déclaré le gouverneur de la province du Sud-Kivu devant la presse locale.

Ce dernier à par ailleurs appelé la population à un engagement responsable pour limiter la propagation de la 3 ème vague de la pandémie, car selon lui, la prèvention implique le changement positif de comportement en respectant les règles d’hygiènes et les autres gestes barrières.

A notre source de rappeler que les signes les plus courants de la covid-19 sont notemment, une fièvre élevée, une toux, perte de goût et de l’adorat, des douleurs musculaires et abdominales, une fatigue intense, un essouflement pouvant aller vers des difficultés respiratoires.

Théo Ngwabidje a en outre souligné qu’à la semaine épidémiologique 30, soit du 26 au 30 juillet 2021, la province du Sud-Kivu a notifié 377 cas et 16 décès, soit une mortalité de 4.3%.

Depuis la déclaration de la pandémie le 29 mars 2020 dans cette partie de la République Démocratique du Congo, le cumul de 1926 cas confirmés et 83 décès enregistrés. Le nombre de guéris est de 1843 personnes, 545 malades dont 78 sont en hospitalisation dans un état sévère et 467 cas dans la communauté, conclue l’autorité provinciale.

Moïse Aganze

Inscription ISJC
PUB

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.