Sud-Kivu: “La création des nouvelles villes, une solution à l’urbanisation flagrante à Bukavu”, Nicolas Kyalangalilwa

Sud-Kivu: “La création des nouvelles villes, une solution à l’urbanisation flagrante à Bukavu”, Nicolas Kyalangalilwa

La création des nouvelles villes, la réhabilitation des infrastructures dans les milieux ruraux et le rétablissement de la sécurité, c’est ce que doit faire les autorités pour arriver à résoudre le problème de l’urbanisation qui est observé ce dernier temps dans la ville de Bukavu. Propos de Nicolas Kyalangalilwa acteur de la société civile du Sud-Kivu.

Se confiant à la rédaction de Jambordc, Kyalangalilwa regrette de constater que la problématique d’urbanisation de la ville de Bukavu ressort d’un manque des visions ainsi que de volonté politique.

Inscription ISJC

ll estime que le rétablissement de la sécurité dans les milieux ruraux serait une réponse favorable à l’exode rurale, qui est l’élément favorisant la problématique d’urbanisation dans la ville de Bukavu.

” Quand il y’a plus des gens dans la ville, il faut commencer à penser à l’extension des villes pour regorger les gens. Deuxièmement, il faut penser à des questions d’infrastructures routières, d’eau, l’électricité, des écoles et troisièmement il faut penser à des questions de sécurité et d’emploi car plus il y’a des gens dans la ville, il leur faut aussi du travail pour prévenir le chômage et l’insécurité” a-t-il dit.

Nicolas Kyalangalilwa précise également que cette situation qui est une réalité dans la ville de Bukavu, n’intéresse pas les autorités, car selon lui, il y’a eu des discours des autorités dans ce sens mais aucune action concrète et aucune lois n’a jamais été voté pour mettre fin au problématique d’urbanisation dans la ville de Bukavu.

Philémon Mutula

Inscription ISJC
PUB

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.