Sud-Kivu: ASSALAK appelle les autorités à remettre les balisages sur le lac Kivu pour prévenir le danger

Sud-Kivu: ASSALAK appelle les autorités à remettre les balisages sur le lac Kivu pour prévenir le danger

L’Association des armateurs du lac Kivu, ASSALAK en sigle, alerte sur l’absence prolongée des balises sur le lac Kivu. Cet appel est lancé par Prudent Mpama, Secrétaire général des armateurs. Il l’a dit ce mercredi 21 Juillet à un reporter de Jambordc.Info.

Le balisage s’avère urgent, pense le responsable de l’ASSALAK qui explique en disant que tant qu’il n’y aura pas un système de guidage moderne pour le transport lacustre, le danger sera toujours permanent sur le lac Kivu. D’où l’appel lancé aux autorités à différents niveaux afin qu’une solution adaptée soit trouvée par rapport à cette situation.

Inscription ISJC

« Nous avons toujours demandé qu’on balise le lac, pour le moment il y a des techniques modernes de balisage. Si les institutions publiques le veulent, elles peuvent facilement le faire sur le lac et tous les dangers seront écartés. Nous pensons que s’il y a un service technique qui est chargé de le faire c’est la RVF (régie de voie fluviale) qui en son temps a pris beaucoup d’argent aux armateurs mais il n’en a jamais fait quoi que ce soit. Bien que la fois passée ils ont mis une balise, c’est déjà un pas mais c’est insignifiant. Parce qu’on a autant d’obstacles qui demandent qu’ils soient couverts. Et donc, si la RVF ne fait rien le lac restera toujours sans balise. Et il y aura toujours des dangers qui vont guetter les armateurs. Mais aussi, placer beaucoup de balises ce sera un gage de sécurité pour le lac. C’est à cela donc que nous nous attendons les autorités », a déclaré Prudent Mpama.

Le Secrétaire d’ASSALAK s’étonne de l’ineffectivité de la concrétisation des travaux en dépit des différentes alertes lancées et des efforts consentis des armateurs et de différents dons venus d’ailleurs par rapport au balisage du lac Kivu.

« Nous savons que dans le temps, la banque mondiale avait disponibilisé 255 millions de dollars américains pour baliser le fleuve Congo et le lac mais rien n’avait été fait sur le lac Kivu ; l’Union européenne avait décaissé 6 millions d’euros pour cette même fin mais rien n’a jamais été fait ; les armateurs eux-mêmes se cotisaient et payaient des taxes dans le temps mais toujours rien. Maintenant qu’ils ont commencé avec les travaux, ils n’ont mis qu’une seule balise dans le Nyamoma», ajoute-t-il.

Notre source conclut en appelant les autorités compétentes de reconsidérer à sa juste valeur le balisage du lac Kivu car des milliers de vies humaines sont guettées par le danger lié à l’absence du système de signalisation pour les navettes qui s’effectuent régulièrement entre les villes de Bukavu et Goma.

Alpher Kalala

Inscription ISJC
PUB

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.