Sud-Kivu : Le dépistage, un moyen efficace pour lutter contre la drépanocytose (Dr Mugisho Maregeko)

Sud-Kivu : Le dépistage, un moyen efficace pour lutter contre la drépanocytose (Dr Mugisho Maregeko)

Pour lutter contre la drépanocytose, la population de Bukavu en particulier et du Sud-Kivu en général à l’Est de la RDC est appelée à la vigilance et à faire des tests dans le but de prévenir cette maladie qui s’avère dangereuse et dévastatrice. Cet appel a été lancé par le Docteur Mugisho Maregeko, médecin généraliste à la Clinique Ruhigita à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre la drépanocytose célébré le 19 juin de chaque année.

« La drépanocytose est une maladie hématologique qui affecte beaucoup plus sur le plan biologique. Cette maladie affecte les globules rouges et se caractérise par une falciformation, c’est-à-dire que les globules rouges suite à une certaine perturbation prennent la forme de faucille ou bien celle d’une banane. Et donc, ça contribue beaucoup à la déformation des globules rouges pour la passation au niveau de différent vaisseaux », a-t-il déclaré.

Il révèle de surcroît que le dépistage est très nécessaire parce que les conséquences liées à la drépanocytose sont nombreuses mais aussi graves. Car pour certains variant de cette maladie les symptômes sont invisibles, cependant les malades peut transmettre les gênes sans le savoir.

Inscription ISJC

« Les conséquences sont multiples mais aussi néfastes, d’abord le nourrisson est protégé par l’hémoglobine fœtale. Donc c’est difficile qu’il présente des signes, pour un drépanocytaire hétérozygote c’est-à-dire un AS il n’y a pas de grand danger puisqu’ils sont asymptomatiques mais il peut transmettre l’alène pour un adulte. Mais pour celui qui est homozygote le SS, la plupart de temps il y a beaucoup de crises qu’il présente à remettre dans deux grands syndromes. Pour le cas de l’enfant, cliniquement, il va accuser un retard de croissance, il aura des douleurs articulaires et thoraciques, des infections à répétitions ; cette maladie a aussi comme conséquence un caractère morphologique particulière pour ceux qui en souffrent. Dont la dentition différente, la morphologie sur le plan céphalée etc», renseigne le Dr Mugisho.

Notre source recommande aussi, aux jeunes fiancés de se faire un dépistage avant le mariage pour qu’ils connaissent leur état. Car nombreux se focalisent que sur le VIH, Hépatite, etc. oubliant de faire le test de la drépanocytose. Il signale également que le mariage consanguin est à éviter pour les biens des enfants.

Rappelons que la journée mondiale de lutte contre la drépanocytose est célébrée en date du 19 Juillet de chaque année. D’où, en RDC elle s’est passée sous le thème: la Drépanocytose et le Covid.

Alpher Kalala

Inscription ISJC
PUB

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.