Insécurité à Uvira: ” Nous appelons les autorités à faire de leur priorité la question sécuritaire” , Richard Ndabagoye

Insécurité à Uvira: ” Nous appelons les autorités à faire de leur priorité la question sécuritaire” , Richard Ndabagoye

L’insécurité on en parle toujours dans la province du Sud-Kivu et particulièrement dans le territoire d’Uvira où plusieurs cas d’insécurité sont notifiés. Opportunité pour le député provincial élu de la circonscription électorale d’Uvira Richard Ndabagoye de déplorer la recrudescence de l’insécurité dans cette partie de la province du Sud-Kivu et d’appeler les autorités tant nationales que provinciales à s’impliquer activement pour juguler cette insécurité. Ce dernier l’a dit au cours d’un entretien avec jambordc.info ce lundi 19 juillet 2021.

A cette occasion, l’élu d’Uvira s’est dit être consterné de constater que l’insécurité a élu domicile dans le territoire d’Uvira au vu et au des autorités ayant la sécurité dans leurs attributions. Cependant, il lance un appel aux autorités tant nationales que provinciales de barrer la route à l’ennemi commun “l’insécurité” qui gagraine les habitants de cette munincipalité. Ceci avant de souligner qu’il va continuer à mener des plaidoyers au côté des autres députés afin que la sécurité revienne dans cette partie de la province du Sud-Kivu.

Inscription ISJC

” Dans la ville et territoire d’Uvira, nous enregistrons plusieurs cas d’insécurité et il n’est se passe évidemment un jour sans qu’un cas ne soit répertorié. Nous essayons à notre niveau de faire des cris d’alarme et d’aborder les autorités provinciales que locales qui nous disenr chaque fois qu’ils sont en train d’y travailler mais malheureusement jusqu’à présent il y a pas la solution quant à ce”, déclare Richard Ndabagoye élu de la circonscription électorale d’Uvira.

Et d’ajouter :

” Nous nous demandons pourquoi les solutions de remedier l’insécurité tardent. Toute fois nous n’allons pas croiser les bras, nous allons continuer à interpeler les autorités ayant la sécurité dans leurs attributions pour qu’ils puissent faire de leur mieux pour restaurer la sécurité dans la ville et territoire d’Uvira », poursuit-il.

Notre source invite par ailleurs la population de cette contrée, à toujours dénoncer tout cas suspect au près de services de sécurité afin qu’ils subissent la rigueur de la loi.

En sommes, L’insécurité sous ses différentes formes a repris de l’empleur sur l’ensemble du terroritoire d’Uvira. Le cas le plus récent est celui survenu la soirée de ce dimanche 18 Juillet 2021 au quartier Songo où une femme vendeuse des poissons a été tuée par des présumés bandits armés non autrement identifiés.

Natasha Balegamire

Inscription ISJC
PUB

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.