Page noire: La presse du Nord-Kivu frappée par la mort de ses deux journalistes

Page noire: La presse du Nord-Kivu frappée par la mort de ses deux journalistes

La presse du Nord-Kivu vient d’être frappée par deux morts subites à l’espace de 24 heures. Il s’agit de Jean-Luc Nyembo responsable du journal ” droit à la vérité ” qui a rendu l’âme dans la soirée de ce dimanche 11 juillet 2021 dans une structure sanitaire de la place, et de Raphaël kiwongi Matondo responsable du journal jonction qui est décédé la matinée de ce lundi 12 juillet. Celui-ci est l’ancien président de l’UNPC/Nord-Kivu.

Dans un communiqué rendu public ce lundi 12 juillet, l’UNPC/Nord-Kivu compatit avec les familles de ces deux vaillants journalistes de cette partie du pays.

Inscription ISJC

” L’union nationale de la presse du Congo section Nord-Kivu a la profonde douleur d’annoncer la mort des journalistes jean-Luc nyembo éditeur du journal droit à la vérité et Raphaël kiwongi, éditeur de jonction magazine. Le premier est décédé le dimanche 11 juillet vers 2 heures du matin de ce lundi 12 juillet, tous de suite d’une courte maladie”, peut-on lire dans ce communiqué nécrologique.

Les journalistes de Goma gardent un bon souvenir de ces deux professionnels des médias.

” Ces deux hommes ont contribué à l’accroissement et l’amélioration du journalisme en province. Pour moi Raphaël Raphaël Kiwongi est un monument qui vient de tomber. Il m’a toujours encouragé il m’a permis d’améliorer mon écriture journalistique.”, déclaré Germain Shukuru journaliste de Goma avec un ton alarmant.

Même son de clôche pour un autre journaliste de Goma Norbert Muhindulwa qui fait savoir que le regretté Raphaël kiwongi privilégiait l’harmonie entre lui et ses confrères à son vivant.

C’est donc une perte pour la presse Congolaise et particulièrement celle du Nord-Kivu.

Elie Rumbo depuis Goma

Inscription ISJC
PUB

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.