Vital Kamerhe : Mes ambitions sont au dessus du poste de premier ministre

Vital Kamerhe : Mes ambitions sont au dessus du poste de premier ministre

Par ordonnance  présidentielle le président Kabila a nommé jeudi 17 Novembre 2016 Samy Badibanga Premier ministre vingt-quatre heures après son discours à la nation devant le congrès. Suite à cette nomination, les réactions fussent de partout. Le président de l’Union pour la Nation Congolaise, UNC et Co modérateur au dialogue précise dans une interview accordé à notre consœur de la RFI, Sonia Rolley, qu’il prend acte de cette nomination et demande à Samy Badibanga de convaincre tout le monde a adhérer à l’accord signé à la cité de l’Union Africaine.

 Nous prenons acte de la nomination de Samy Badibanga comme prémier ministre. Il est de l’UDPS et proche de Felix Tshisekedi et ancien lui-même du conseil spécial du président Etienne Tshisekedi. Avec lui nous pensons que le rassemblement va rejoindre   l’accord que nous avons signé à la cité de l’Union Africaines.

Pour  Kamerhe, ceci, est une preuve irréfutable que l’UNC et son président n’ont pas un agenda caché avec le président Joseph Kabila. Il a fait savoir qu’il a participé au dialogue juste pour éviter un chao au pays.

Inscription ISJC

 Nous voulons ajouter que c’est la preuve que mon parti politique l’Union pour la Nation Congolaise et moi-même que nous n’avons aucun deal avec le président Joseph Kabila. Nous sommes allés au dialogue avec une seule obsession d’éviter le chaos au pays. Nous voulons dire à Badibanga et à tout le monde  que l’accord est là. Que tout le monde puisse s’impliquer pour que cet accord soit respecté scrupuleusement que nous  puissons pour la première fois après cinquante-huit ans avoir de l’alternance politique.

Participer au gouvernement Badibanga, trop tôt pour le dire

La nomination de Samy Badibanga fait suite à la signature de l’accord politique à l’issue du dialogue où il a notamment été décidé qu’un gouvernement d’union nationale dirigé par une personnalité de l’opposition allait être mis en place. Dans l’opinion, le nom de Vital Kamerhe était parmi les plus entendu. Après que la vérité soit dévoilé, Kamerhe se reserve de tout commentaire et estime que c’est prématuré pour de donner sa position s’il va  participer à ce nouveau gouvernement. «  C’est trop tôt pour le dire. Il n’y a rien d’automatique ni rien d’épidermique non plus ».

Et de conclure que ses  ambitions sont supérieures au poste de premier ministre.

Inscription ISJC
PUB

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.