RDC/ Nyiragongo : près de 700 enfants séparés de leurs parents lors des déplacements sont retrouvés (MONUSCO)

RDC/ Nyiragongo : près de 700 enfants séparés de leurs parents lors des déplacements sont retrouvés (MONUSCO)

Bintou Keita, Cheffe de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation au Congo (MONUSCO) a salué le travail abattu par les humanitaires depuis le début de l’éruption volcanique survenue le 22 mai dernier à Goma et Nyiragongo, dans la province du Nord-Kivu.

Cette assistance, a-t-elle noté, était radicale notamment dans la fourniture de l’eau. Dans le domaine de la protection, près de 700 sur 1000 enfants séparés de leurs parents lors des déplacements ont été retrouvés.

Inscription ISJC

« Toutes les agences du système des Nations-Unies sont mobilisées depuis le début pour apporter leur aide à la population qui a fui et aussi dans les lieux où la population est arrivée, notamment à Sake. Personnellement, je trouve qu’ils se sont mobilisés de façon radicale dans la mesure où à la fois que ça soit pour l’eau, l’hygiène et l’assainissement. Pour la protection il y avait plus de 1000 enfants qui étaient séparés de leurs parents, je sais que plus de 700 et quelques enfants, je n’ai pas le chiffre exact mais ont été retrouvés. Ça c’est un travail fait dans le domaine de la protection », a déclaré Bintou Keita ce jeudi 3 juin 2021 lors de la conférence presse hebdomadaire de la MONUSCO.

Abordant l’aspect alimentaire et sanitaire, Mme Keita s’est également réjouie des différentes dispositions prises afin d’apporter l’assistance à la population sinistrée.

« Dans le domaine de la santé, sachant qu’il y avait une épidémie finissante de choléra à Sake, immédiatement le dispositif médical a été mis en place à travers les humanitaires et comme je le dis le PAM a déjà commencé les distributions des vivres, donc en regardant tout ça je ne peux que dire qu’ils se sont mobilisés comme ils pouvaient et vont monter en puissance dans leur mobilisation puisqu’il y avait des ressources qui sont arrivées et qui vont aider à améliorer le tout », a-t-elle ajouté.

L’éruption volcanique du Nyiragongo a jeté sur les routes des milliers de gens. Un nombre impressionnant de femmes, enfants, jeunes et vieux ont dû abandonner leurs maisons. Plus de 500.000 personnes déplacées, sinistrés, sont donc entrées en errance sur les routes de Sake, Rutshuru, Minova, Butembo et Beni.

actualité.cd

Inscription ISJC
PUB

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.