Sud-Kivu/Propos négationistes de Kagame : Dr Mukwege à Kagame « si vous refusez la vérité et la justice, donc vous vous reprochez de quelque chose »

Sud-Kivu/Propos négationistes de Kagame : Dr Mukwege à Kagame « si vous refusez la vérité et la justice, donc vous vous reprochez de quelque chose »

Le Prix Nobel de la paix 2018 le Docteur Denis Mukwege a été face aux élus provinciaux du Sud-Kivu ce mercredi 02 Juin 2021. Dans son allocution, il est revenu sur l’impact des violences sexuelles et celles basées sur le genre qu’a connu la province.

Denis Mukwege a également évoqué les acquis, les avancées et les blocages du Rapport Mapping qu’il connait dans sa mise en application. C’était également l’occasion pour le Prix Nobel de la Paix 2018, de répondre aux propos de Kagame sur les crimes commis en République Démocratique du Congo. Lesquels propos  que plus d’une personne qualifie de “Négationnistes”.

Inscription ISJC

Devant les élus provinciaux, Dr. Denis Mukwege estime qu’en lieu et place de se justifier, le président Rwandais devrait plutôt accepter que justice soit faite s’il croit être dans la vérité.

Pour moi, ça ne sert à rien de me focaliser sur ce qu’a dit quelqu’un. Je ne peux pas m’attarder sur quelqu’un qui nie les évidences. Mon plaidoyer cherche la vérité et la justice. Je crois que quelqu’un qui est dans la vérité et dans la justice ne peut qu’accepter une justice impartiale. Si vous refusez vérité et la justice, ce que quelque part il y a des choses que vous cachez et que vous vous reprochez“, a déclaré Dr Denis Mukwege.

Ce dernier fait savoir que sa lutte ne vise qu’à faire éclater la vérité afin que les victimes des différents massacres et viols qu’a connu la RDC, trouvent réparation et que pareil acte ne se reproduise plus.

Le Prix Nobel de la Paix, a cependant souligné que les crimes contre l’humanité ne devraient pas être réglés par réconciliation ou arrangement à l’amiable mais plutôt les criminels doivent répondre de leurs atrocités devant la justice. Au   Docteur Denis Mukwege d’ajouter que se sont des auteurs des crimes qui doivent subir l’insécurité quand ils sont dénoncés et non le contraire.

Les auteurs de crimes commis dans notre pays, les nationaux ou étrangers tels qu’ils soient,  doivent être jugés. Le Rapport Mapping est une porte d’ouverture et non pas une finalité. Nous avons la chance de voir que notre président actuel n’est pas impliqué et nous espérons qu’il va tout faire pour que ce pays ait son Tribunal Pénal International“, a-t-il martelé.

De leur côté, les élus provinciaux ont exprimer leur engagement de faire de la lutte du Dr. Denis Mukwege la leur. Le député provincial initiateur de la motion incidentielle contre le négationisme de Paul Kagame, Homer Bulakali a rassuré que Docteur Mukwege n’est plus seul dans cette lutte mais avec tout le peuple congolais.

Le Prix Nobel de la paix n’est plus seul, il est désormais soutenu par le peuple du Sud-Kivu au travers ses élus. Nous allons sensibiliser tous les autres députés des autres parlements jusqu’à l’assemblée nationale afin que le Tribunal pénal international pour le Congo soit créer pour ce pays, ce n’est que le début, c’est une porte d’ouverture pour une série d’activités”, a-t-il laissé entendre.

Il sied de signaler que le prix Nobel de la paix a été accompagné par la Fondation Panzi ainsi que certaines survivantes des violences sexuelles.

Cette séance a connu la participation des députés provinciaux, et de quelques membres du gouvernement provincial.

La Rédaction

Inscription ISJC
PUB

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.