Goma/Eruption volcanique : Constant Ndima ordonne l’évacuation d’une partie de la ville pour prévenir les risques de déstabilisation du gaz sous le lac Kivu

Goma/Eruption volcanique : Constant Ndima ordonne l’évacuation d’une partie de la ville pour prévenir les risques de déstabilisation du gaz sous le lac Kivu

L’autorité provinciale, le Général Constant Ndima vient d’ordonner l’évaluation d’une partie de la ville de Goma afin de pour prévenir “les risques de déstabilisation” du gaz méthane sous le lac Kivu. Selon lui, le danger est imminent suite aux séismes récurrents qui présent dans cette ville et qui ne cessent d’accentuer les fissures sous terre et des immeubles. Cette décision est intervenue  dans la nuit du mercredi à ce jeudi 27 mai, à près d’une semaine de l’éruption du Nyirangongo.

Dans sa communication, le gouverneur du Nord-Kivu a fait savoir que les données actuelles de la sismicité et la déformation du sol indiquent la présence de magma sous la zone urbaine de Goma, avec une extension sous le lac Kivu. D’où selon lui la nécessité d’évacuation des habitants des quartiers concernés.

Inscription ISJC

On ne peut actuellement pas exclure une éruption à terre ou sous le lac Kivu qui pourrait advenir sous très peu voire sans aucun signe précurseur. Les quartiers Majengo, Mabanga Nord, Mbanga Sud, Virunga, Bujovu, Murara, Kayembe, Mikeno, Mapendo et le quartier le volcan seront exposés selon le point de sortie des coulées de lave. Lesquelles ne sont pas prévisibles pour le moment. Les habitants de ces quartiers précités seront délocalisées à Sake“, a-t-il déclaré.

Il invite ses administrés à rester à l’écart de trajectoire des coulées de lave qui présentent un danger de mort par asphyxie ou brûlure sévère.

Des risques supplémentaires sont liées à l’interaction entre la lave et l’eau, ils sont de plusieurs nature, notamment l’interaction de magma avec l’eau du lac, déstabilisation du volume de gaz dissous sur le lac Kivu et émission de gaz à surface potentiellement dangereux pour les populations exposées aux émanations“, a déclaré le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, Constant Ndima dans son adresse à la population.

Il appelle la population de sa juridiction à la vigilance et de rester à l’écoute des informations transmises par les autorités compétentes.

« (…) Etant donné que la situation peut changer rapidement et la situation est sous surveillance constante et une mise à jour de ces recommandations sera faite régulièrement en prévision de cette éventuelle catastrophe et en accord avec les scientifiques volcanologues, nous avons pris la décision de délocaliser la population des quartiers précités vers la cité de Sake. L’évacuation devra se faire dans le calme et sans précipitation sous la coordination de humanitaires et avec les moyens de transport  qui seront disponibilisés par l’autorité provinciale dans chaque quartier concernés“, a renchérit l’exécutif provincial.

Il indique que les services de sécurité publique patrouilleront pour sécuriser les biens et les personnes. Il insiste que cette évacuation de la population a un caractère obligatoire. Ceux qui n’obtempéront pas, coureraient des risques inutiles a martelé notre source.

Le retour aux domiciles des déplacés ne sera recommandé que sur instruction de l’autorité provincial.

Il sied de noter que la cité de Sake où les populations de ces dix quartiers seront évacuées, est située à 20 km à l’Ouest de la ville de Goma.

La Rédaction

Inscription ISJC
PUB

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.