RDC/Média: JDH lance un appel à proposition des reportages sur l’accès à la justice des survivantes des violences sexuelles et celles basées sur le genre.

RDC/Média: JDH lance un appel à proposition des reportages sur l’accès à la justice des survivantes des violences sexuelles et celles basées sur le genre.

Journalistes pour les Droits Humains (JDH) est une organisation canadienne de développement des médias qui opère dans plus de 33 pays. JHR met actuellement en œuvre un projet de développement médiatique d’une durée de quatre ans en RDC intitulé « Canada Monde: la voix des femmes et des filles ». Le projet vise à développer le secteur médiatique et à favoriser les partenariats entre les principaux alliés tels que la société civile, les organisations de défense des droits des femmes, les institutions universitaires, les décideurs et d’autres parties prenantes clés dans le but de renforcer les droits des femmes et des filles en RDC.

Appel à proposition:

Inscription ISJC

Journalists for Human Rights (JDH) lance un appel à propositions pour des reportages approfondis fondés sur des données probantes sur l’accès à la justice pour les victimes de violence sexuelle et la violence basée sur le genre. Les reportages peuvent se concentrer sur les obstacles courants à l’accès à la justice, tels que les exemples ci-dessous:(la liste suivante n’est pas exhaustive)

  • Le manque de ressources financières pour payer les coûts élevés des procédures judiciaires
  • L’accès limité ou le manque d’information sur les organisations féminines locales et cliniques juridiques qui fournissent de l’aide juridique gratuite aux victimes
  • Crainte de la stigmatisation, l’humiliation et des représailles pour avoir dénoncé la violence sexuelle et sexiste
  • Méconnaissance des droits des victimes et des processus judiciaires
  • Absence de législation criminalisant la violence conjugale
  • Manque d’application adéquate des lois relatives aux violences sexuelles (respect de la peine minimale dans les condamnations pour viol, compensation monétaire comme forme de réparation)
  • Le problème d’accès à la justice suite à la distance à parcourir
  • La lenteur dans l’instruction des dossiers liés aux violences sexuelles et les violences basées sur le genre

Les reportages peuvent également se concentrer sur la responsabilité du gouvernement à l’égard de cette problématique. Vous trouverez ci-dessous des exemples de questions pouvant être abordées:

  • Quelles stratégies à long terme le gouvernement envisage-t-il de mettre en œuvre pour lutter contre la violence conjugale à l’égard des femmes et l’impunité des auteurs, y compris l’adoption d’une législation spécifique qui criminalise expressément la violence conjugale?
  • Quelles mesures le gouvernement a-t-il prises pour former la police, les procureurs et les juges à la bonne application de la loi sur le viol?
  • Quelles mesures le gouvernement envisage-t-il de prendre pour garantir que les victimes de violence sexuelle et sexiste aient pleinement accès aux mécanismes de justice, aux recours et à l’indemnisation, y compris la protection des victimes et des témoins, un soutien financier pour les procédures judiciaires, une connaissance juridique des droits des victimes, et la proximité physique des tribunaux et des procureurs?

Critères de reportages:

Les reportages proposés doivent:

  • Inclure des entretiens avec des membres du public, les victimes et leurs familles lorsque possible, avec une préférence pour les sources féminines.
  • Inclure des informations provenant de l’OSC (entretiens avec des représentants d’OSC ou données d’OSC)
  • Inclure des entretiens avec ou des déclarations des décideurs et des représentants du gouvernement lorsque possible.
  • Inclure de préférence les voix des groupes suivants: les jeunes femmes, les femmes vulnérables (les femmes issues de milieux sociaux défavorisés, les personnes déplacées internes, les minorités ethniques et les personnes handicapées).
  • Inclure des éléments des médias sur les droits de l’homme et des reportages sensibles au genre
  • Être diffusé au plus un mois après l’approbation finale par le mentor JDH.

*** La priorité sera accordée aux reportages par des femmes journalistes et des   reportages qui utilisent des idées ou / et des technologies créatives.

Critère d’éligibilité:

Cette bourse est ouverte aux journalistes qui:

  • Ont complété avec succès une formation de JDH
  • Travaillent avec les médias locaux et produisent des reportages fréquemment;
  • Ont reçu un accord de leur direction pour publier le reportage financé par JDH sur leurs plateformes médias;
  • N’ont pas de conflit d’intérêts avec les membres du personnel de JHR impliqués dans le processus de sélection

Soumission

Les candidatures doivent être soumises par voie électronique au gestionnaire de projet JHR – Prince Murhula au plus tard le 04 juin 2021 à l’adresse suivante: prince.murhula@jhr.ca

Pour plus d’informations, vous pouvez envoyer un e-mail à l’adresse e-mail mentionnée ci-dessus.

Droits d’auteur

  • Les journalistes sélectionnés conserveront tous les droits d’auteur sur tout article ou matériel diffusé par le biais de la bourse de reportage de JDH.
  • Les journalistes sélectionnés sont tenus de faire référence au soutien de JDH dans tous les contenus médiatiques produits lorsque cela est possible.
  • JHR a le droit de publier et de distribuer tout contenu ou matériel médiatique produit pour augmenter le soutien au projet ou étendre son impact, y compris l’édition du contenu produit
Inscription ISJC
PUB

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.