Kalehe : La Société civile alerte les autorités sur l’impraticabilité des routes Bukavu-Goma et Miti-Hombo sur les RN2 et RN3

Kalehe : La Société civile alerte les autorités sur  l’impraticabilité des routes Bukavu-Goma et Miti-Hombo sur les RN2 et RN3

Le Cadre de concertation territoriale de la Société civile de Kalehe (CCTSC) alerte les autorités à tous les niveaux sur l’impraticabilité très avancée de la Route nationale numéro deux (RN2) que l’Axe Sake-Kavumo et de la RN3 Axe Miti-Hombo. Cette structure citoyenne l’a dit dans une déclaration rendue publique ce mercredi 12 mai 2021 et dont une copie a été réservée à jambordc.info.

Dans cette communication, le CCTSC sous le truchement de son président Delphin Birimbi appelle le gouvernement congolais à songer urgemment sur l’asphaltage et la construction de ces tronçons routiers qui du restent sont d’intérêt général.

Inscription ISJC

« Nous avions alerté les autorités et nous continuons à les alerter sur l’impraticabilité de la RN2 Bukavu-Goma sur son tronçon routier Sake-kavumo et dans plusieurs endroits sur la coupure de la Route à Kitalimwa a un endroit communément appelé “Chez les Français de Nyabibwe dans le groupement de Mbinga-Nord chefferie de Buhavu.  Le même problème d’impraticabilité  de la RN3 Axe Miti-hombo sur le tronçon PNKB », alerte cette structure citoyenne.

Cette dernière demande à l’exécutif national de prendre ses responsabilités d’asphalter les deux routes (RN2 Sake-kavumo et RN3 Miti-Hombo/sud) pour non seulement contribuer dans la lutte contre l’insécurité, mais aussi et surtout faciliter la connexion entre les deux provinces bénéficiaires

Elle pense également qu’une fois réhabilitée, ces deux routes contribueront à la promotion de la relance économiques de la population et faciliter la maximisation de recettes de l’Etat congolais.

Notre source indique que cette dégradation est à la base des plusieurs conséquences, notamment la hausse de prix de denrées alimentaires dont une mesure de farine de manioc qui coûtait 500fc passe à 1000fc, le transport par moto de Nyabibwe à Minova passe de 5 000fc à 15 000fc, des accidents des Véhicules, pour ne citer que cela.

Moïse Aganze

Inscription ISJC
PUB

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.