Bukavu : AFEM Forme les membres de noyaux club d’écoute et les autorités sur la dénonciation de VSBG par SMS

Bukavu : AFEM Forme les membres de noyaux club d’écoute et les autorités sur la dénonciation de VSBG par SMS

Former les membres des noyaux club d’écoute et autorités sur la dénonciation des Violences Sexuelles et celles Basées sur le Genre (VSBG) par SMS. Tel est l’objectif principal d’un atelier de formation organisé par l’Association des Femmes de Médias (AFEM) avec la Fondation Pélagie Muhingirwa (FPM). Elle va durer trois jours, soit du jeudi 29 au samedi 01 mai 2021 dans la salle des formations de l’Ecole Technique de Journalisme de Bukavu (ETJ).

Selon les organisateurs de ces assises, les participants seront outillés sur différentes thématiques, notamment les notions des droits de l’homme et les textes légaux qui promeuvent  les droits des femmes ainsi que sur la Résolution 1325.

Inscription ISJC

Nelly Adidja, chargée de programme de Mama radio indique qu’à travers cette rencontre, les membres des noyaux clubs d’écoute, des autorités, les survivantes et leaders communautaires  vont évaluer également le niveau d’application de la Résolution 1325 en République Démocratique du Congo.

Par la suite poursuit-elle, les participants à ces assises seront formés sur les techniques de rédaction de SMS (short message service) sur des cas des Violences Sexuelles et celles Basées sur le Genre dans leurs communautés.

L’objectif global de la séance est d’amener les membres de L’AFM et FPM ainsi que les autorités à mener des actions en faveur des femmes et de lutter contre la discrimination à l’égard de ces dernières. A la fin de ces assises, ces derniers se proposent de créer un groupe d’alerte précoce pour dénoncer des cas des VSBG dans leurs milieux respectifs et vont élaborer des plans d’actions de lutte contre les VSBG en vue de l’amélioration de la participation des droits des femmes“, a Nelly Adidja.

Il sied de signaler que cette formation s’inscrit dans le cadre du projet portant sur ” L’amélioration de la résilience de filles et des femmes victimes et survivantes de violences sexuelles et basées sur le genre et à travers l’autonomisation économique et l’information de qualité”, lequel projet mis en œuvre par AFEM et FPM avec l’appui financier de Alboan Fonds de Mieza.

Moïse Aganze

Inscription ISJC
PUB

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.