RDC/ Programme du gouvernement : «la pacification de l’Est est une urgence nationale », Sama Lukonde

RDC/ Programme du gouvernement : «la pacification de l’Est est une urgence nationale », Sama Lukonde

Devant les députés nationaux, Sama Lukonde a rassuré que son gouvernement met un accent particulier sur la sécurité des personnes et de leurs biens en générale et particulièrement celles de la partie Est du pays.  Il l’a dit ce Lundi 26 lors de la présentation de son programme à l’assemblée Nationale.

Dans son discours, le premier ministre a souligné que le président de la République pourrait décréter l’état d’urgence sécuritaire dans toutes les zones en conflit suite à l’instabilité sécuritaire qui s’y vit actuellement.

Inscription ISJC

 « La pacification du pays en particulier à Beni, Butembo, en Ituri, et dans le Nord Katanga est une urgence nationale. Le gouvernement entend mobiliser tous les moyens requis pour éradiquer tous les groupes armés et mettre fin à cette crise sécuritaire sous l’impulsion du Chef de l’État Félix Tshisekedi, commandant suprême des FARDC. Dans cette optique, aucune option ne sera exclue y compris celle de la proclamation par le Chef de l’État de l’état d’urgence sécuritaire dans toutes les zones en proie à des violences et conflits armés. Avec comme conséquence notamment le remplacement de l’administration civile par l’administration militaire dans lesdites zones », a indiqué le 1er ministre.

A lui d’ajouter que

« Ces mesures s’imposent au vu de la gravité de la situation dans laquelle la population vit déjà depuis plus de 20 ans. »

Le chef de l’exécutif estime qu’il est important de poursuivre avec les efforts de réconciliation de la cohésion sociale à travers des barza communautaire et intercommunautaire mais également par l’organisation d’une justice traditionnelle efficace.

Sama Lukonde pense que cette crise sécuritaire pourrait prendre fin par le respect des engagements pris par certains Etats dans ce sens.

« Pour ce qui est de la résolution de la crise sécuritaire dans l’est, en vue de contribuer à la  consolidation de la paix dans le grand lac, le gouvernement entend continuer à respecter et à s’assurer du respect par les autres états des engagements pris dans le cadre du pacte international sur la paix, la sécurité et la stabilité du développement dans le grand lacs. », a-t-il ajouté.

Il a également promit d’améliorer de motiver les militaires et policiers en améliorant leurs conditions de vie afin qu’ils continuent à servir le drapeau avec fermeté.

« L’armée doit demeurer le muraille de nos frontières et la police la gardienne de nos villes » a conclut Sama Lukonde

La rédaction

Inscription ISJC
PUB

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.