RDC : 19 morts dans les affrontements entre l’armée et la milice FPIC à Nyara dans la province de l’ITURI.

RDC : 19 morts dans les affrontements entre l’armée et la milice FPIC à Nyara dans la province de l’ITURI.

Dix-neuf personnes ont été tuées dont sept miliciens du groupe armé de la Force patriotique et intégrationniste du Congo (FPIC), dans les affrontements du mardi 20 avril entre l’armée et ce groupe rebelle à Nyara dans la province de l’Ituri. La société civile locale déplore aussi l’incendie des maisons des civils ainsi qu’un déplacement important de la population vers des entités sécurisées.  

Cette attaque a eu lieu mardi vers 4h locales. Des tirs nourris d’armes ont retenti dans cette zone située à environ 10 km au sud de la ville de Bunia. Plusieurs sources sécuritaires attestent que ces miliciens de la Force patriotique et intégrationniste du Congo collaborent avec un groupe de miliciens de la CODECO.

Inscription ISJC

Dans le village Nyara, ils ont décapité deux personnes, indique la société civile locale. Jean-Pierre Muhito, président de cette structure citoyenne, déplore l’incendie de plusieurs habitations de civils. Pendant que des opérations se déroulaient, certains jeunes du milieu évacuaient les blessés vers le centre-ville.

Le médecin directeur de l’hôpital général de référence de Bunia signale que dix corps ont été déposés à la morgue. Parmi les victimes figurent des femmes et des enfants.

De l’autre côté, l’armée qui a ouvert le feu sur ces miliciens, affirme avoir neutralisé sept parmi eux.

Pour le moment, ces miliciens sont en débandade. Cependant, les opérations militaires se poursuivent pour démanteler ce groupe armé.

Les habitants des localités où se déroulent les combats continuent à affluer à Bunia.

Radio Okapi

Inscription ISJC
PUB

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.