Sud-Kivu : certains acteurs politiques espèrent au développement de la province, vue sa représentativité dans le gouvernement S. Lukonde

Sud-Kivu : certains acteurs politiques espèrent au développement de la province, vue sa représentativité dans le gouvernement S. Lukonde

Dans un entretien avec jambordc.info, Le Coordonnateur du Caucus de Communicateurs de l’Opposition (CACOOP) Désiré Ntayira salue la sortie de ce nouveau gouvernement. Ceci avant de féliciter les ministres nommés et les appeler au travail de qualité pour le développement du pays.

” Je félicite tous les ministres qui ont été nommés, qu’ils soient des partis politiques issus de l’opposition ou de la majorité aujourd’hui c’est le peuple congolais qui est important, c’est pourquoi dès lors ils doivent se mettre au travail. Nous pensons que ces ministres nommés doivent savoir d’où vient le pays et il est à quel niveau pour qu’ils sachent où l’amener, chacun en ce qui le concerne. Bien à ce niveau, chaque ministre doit savoir pour quelle fin il a été nommé, quelles sont les priorités, quels sont les défis et dans le cas contraire les mêmes causes vont produire les mêmes effets. Notre pays la RDC a un problème des infrastructures routières, infrastructures Aero-portuaires, une éducation de base alarmante, tout est au point mort, mais si ces nouveaux membres du gouvernement se mettent à profiter  des dividendes de ce pays, je crois qu’on se sera battu pour rien”, pense Désiré Ntayira.

Ce dernier pense qu’il est grand temps que ces nouveaux membres de l’exécutif congolais  se mettent au travail en priorisant le bien-être social notamment l’éducation, les infrastructures routières, la sécurité, le social, le salaire des agents et fonctionnaires de l’Etat, le salaire des militaires et policiers.

Inscription ISJC

Ntayira invite les nominés membres du gouvernement congolais et particulièrement ceux de la province du Sud-Kivu, à faire de leurs priorités des priorités, les besoins réels de la population

” Lorsque nous essayons de jeter un regard panoramique, nous trouvons qu’il y a sept membres originaires de la province du Sud-Kivu, parmi eux, il y a ceux-là qui ont été à l’opposition et ont eu à critiquer la gestion de l’ancien chef de l’Etat, parmi eux, nous trouvons aussi ceux qui viennent de faire deux ans avec l’actuel président de la République Félix Tshisekedi, ils ont vu les maillons faibles de ce gouvernement et maintenant ils sont aux affaires, il faut qu’ils regardent la province du Sud-Kivu est à quel niveau sur tous les plans. Bien qu’ils soient ministres nationaux, ils doivent regarder ce qu’ils doivent faire pour leur terroir”, a-t-il martelé.

Le vice-président de la ligue de jeunes de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) fédération du sud-Kivu, Erick Mutembezi félicite également tous les membres du gouvernement et en particulier les cadres de son parti politique qu’il invite à se souvenir de toutes les promesses données au peuple congolais, celles de mettre à l’avant l’intérêt et la demande du peuple.

” Nous pensons qu’avec le gouvernement Sama Lukonde, la demande du peuple, celui de la libération et l’acquittement de Monsieur Vital Kamerhe, sera l’une des priorités. Nous avons bien sûr eu Cinq ministères, mais nous ne sommes pas encore satisfaits tant que notre leader Vital Kamerhe est encore détenu pourtant Innocent”, a-t-il déclaré.

En rappel, le gouvernement Sama Lukonde a été publié ce lundi 12 avril dernier. Celui-ci est constitué de 56 membres.

Moïse Aganze

Inscription ISJC
PUB

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.