Sud-Kivu : Quand la démarche du départ de Théo Ngwabidje à la tête de la province divise les élus du peuple

Sud-Kivu : Quand la démarche du départ de Théo Ngwabidje à la tête de la province divise les élus du peuple

Initialement prévu ce mardi 06 Avril 2021, la séance plénière convoquée par le directeur de l’administration de l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu pour l’installation du bureau d’âge n’a pas eu lieu. A la base, certains députés provinciaux ont empêché à ce dernier d’accéder dans des installations du parlement provincial car étant suspendu par le président de l’organe délibérant de l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu.

Pour l’un des députés provinciaux initiateurs de la nouvelle motion de défiance contre le gouverneur de province Théo Ngwabidje et qui ne partagent pas l’idée d’installer un bureau d’âge au sein de l’hémicycle provincial, Georges Musongela, les installations de l’Assemblée provinciale étant inviolables, les textes de cette première institution de la province doivent être respectés et ces collègues députés provinciaux doivent prioriser les intérêts de la population qui les avait mandaté.

Inscription ISJC

« (…) Nul part dans nos textes est stipulé que le bureau d’âge doit être installé pendant que les membres du bureau définitif de l’organe délibérant ont encore mandat. Ce pourquoi nous nous ne sommes pas encore avec le désordre tendant à violer nos textes. Le directeur de l’administration est suspendu provisoirement de ses fonctions et dans sa lettre portant sa suspension, il lui est interdit d’accéder dans les instances de l’Assemblée provinciale mais on ne comprends pas pourquoi est-il venu et insisté d’entrer pourtant il n’a pas aussi qualité de convoquée une plénière pour installer un bureau d’âge », a déclaré Georges Musongela.

De son côté, David Mubalama l’un des députés provinciaux pétitionnaires, a déploré le comportement de ces collègues députés d’interdire l’accès au directeur de l’administration de l’Assemblée provinciale pour tenir la séance plénière tel que prévu pour installer le bureau d’âge qui à son tour pourra analyser la pétition et permettre aux membres du bureau visés par cette pétition de présenter leurs éléments de défense.

« Nous condamnons fermement l’attitude de nos collègues députés provinciaux et même les membres du bureau définitif qui ont empêché au directeur de l’administration de l’Assemblée provinciale de tenir la plénière. S’ils ne se reprochent de rien, ils devraient alors laisser cette séance plénière d’installation du bureau d’âge se tenir pour qu’en fin ils puissent se défendre. Nous demandons aux services de sécurité de sécuriser l’Assemblée provinciale pour que cette installation puissent de tenir en toute quiétude », a dit le député provincial David Mubalama.

En claire, une pétition demandant la déchéance des trois membres du bureau définitif de l’organe délibérant notamment le président, le rapporteur et le rapporteur adjoint, a été initiée par quatre élus provinciaux. Une pétition rejetée par le président de l’Assemblée provinciale. Ceci avant de suspendre provisoirement le directeur de l’administration de l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu.

Signalons qu’une séance plénière est convoquée ce mercredi 07 Avril 2021 par le président de l’Assemblée provinciale Zacharie Lwamira pour examiner le calendrier des activités parlementaires preuves pour la session de Mars.

Moïse Aganze

Inscription ISJC
PUB

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.