RDC-Rwanda : Des journalistes s’engagent à lutter contre les messages de haine sur les réseaux sociaux

RDC-Rwanda : Des journalistes s’engagent à lutter contre les messages de haine sur les réseaux sociaux

Des jeunes internautes et des journalistes des médias en ligne de la République démocratique du Congo et du Rwanda s’engagent à lutter contre les messages et discours de haine sur les réseaux sociaux. Engagement pris lors de la visioconférence organisée par l’organisation internationale la Benevolencija ce jeudi 1 Avril 2021 à Bukavu dans la province du Sud-Kivu.

D’après les organisateurs de cette activité, des messages haineux ont des conséquences fâcheuses dans des communautés, d’où l’appel aux journalistes et jeunes internautes à contrecarrer des discours de haine, ceci enfin de contribuer à la pacification des pays de grand lac.

Inscription ISJC

Des participants à ces assises ont soulignés que ces messages de haine proviendraient de la manipulation politique vis-à-vis des jeunes et journalistes. Ces derniers pensent que chacun devrait jouer pleinement son rôle pour barrer la route ces pratiques dans les réseaux sociaux.

Pour ne pas tomber dans le délit de presse, ces journalistes présents à cette visioconférence ont pris l’engagement de travailler dans le respect de l’éthique et déontologie qui régit leur métier.

Ces derniers ont soulignés que désormais dans le choix des sujets, ils seront sensibles au conflit et choisiront des sujets qui promeuvent les droits humains. Ils indiquent qu’ils vont demeurer des journaliste sensible au conflit, ceci afin de promouvoir la paix, la cohabitation pacifique et la cohésion sociale dans la sous-région de grand lac.

En somme, cette visioconférence organisée en faveurs des jeunes internautes et des journalistes des médias en ligne s’inscrit dans le cadre de la campagne « Tukae Pamoja » exécutée par l’organisation internationale la Benevolencija.

Rachel Rugarabura, JRI

Inscription ISJC
PUB

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.