Sud-Kivu : Des femmes docteures se disent prêtes à occuper des postes de prise de décisions (Emission JDH)

Sud-Kivu : Des femmes docteures se disent prêtes à occuper des postes de prise de décisions (Emission JDH)

Dans plusieurs structures sanitaires du Sud Kivu en général et de Bukavu en particulier, les femmes n’occupent pas des postes de direction, de prise de décision. Il s’avère que la plus part des Médecins directeurs des hôpitaux sont des hommes.

Il est même regrettable de constater que sur les 34 zones de santé que compte la province du Sud-Kivu, une seule zone de santé à savoir la zone de santé de Katana, est dirigée par une femme.

Inscription ISJC

Et pourtant au sein du corps médical de la province, il existe des femmes qui sont compétentes et qui ont des connaissances suffisantes pour combler ce défi mais malheureusement elles ne sont pas promues.

Dans la ville de Bukavu, seuls deux hôpitaux sont dirigés par des femmes notamment l’hôpital général de CIRIRI et le centre hospitalier de la prison centrale de Bukavu. D’autres femmes sont également présentent à kabare à l’hôpital general de Miti Murhesa et à Mwenga, à l’hôpital de Kamituga.

Elles sont victime d’une certaines stigmatisation mais aussi d’une certaine négligence de leur compétences par les collègues hommes. D’autres n’y accèdent pas parce que leurs maris ne leur permettent pas d’assurer la garde au sein des hôpitaux estimant qu’elles sont faites pour prendre soin de leurs ménages.

Nous vous proposons de suivre cette émission produite par l’Ecole Technique de Journalisme de Bukavu, ETJ, avec appui financier de l’organisation Journalistes pour les droits humains, JDH, à travers le Ministère canadien du développement international.

Nous vous souhaitons d’ores et déjà une bonne condition d’écoute en cliquant « play » sur l’élément sonore en dessous de l’image.

Esther Kanga

Inscription ISJC
PUB

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.