Sud-Kivu : Des Universités et Instituts supérieurs de Bukavu comptent moins des femmes professeures (Emission JDH)

Sud-Kivu : Des Universités et Instituts supérieurs de Bukavu comptent moins des femmes professeures (Emission JDH)

Dans la ville Bukavu, moins de femmes étudient jusqu’à devenir docteur, professeures ordinaire. Selon plusieurs données recueillies auprès de quelques institutions supérieurs de Bukavu, les femmes ayant le grande de professeurs sont minoritaires.

A l’Institut Supérieur pédagogique, ISP par exemple, sur un total de 10 professeurs qui constituent le corps enseignant il n’y a qu’une seule femme soit une proportion de 1%. A l’Institut Supérieur de développement rural, ISDR, sur un total de 15 professeurs, il y a 3 femmes soit une proportion de 3%. A l’Institut supérieur de journalisme et communication, ISJC, aucune femme sur un total de 6 professeurs, soit un taux de 0%

Inscription ISJC

Dans les trois Institutions, sur une moyenne de 356 femmes qui ont fini le cycle de licence entre 2010 et 2015, aucune femme n’a atteint le grade de professeur.

Pour relever ce défi, nous vous proposons de suivre cette émission produite par l’Ecole Technique de Journalisme de Bukavu, ETJ, avec appui financier de l’organisation Journalistes pour les droits humains, JDH, à travers le Ministère canadien du développement international.

Nous vous souhaitons d’ores et déjà une bonne condition d’écoute en cliquant « play » sur l’élément sonore en dessous de l’image.

Esther Kanga

Inscription ISJC
PUB

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.