Meurtre de Luca Attanasio : Les FDLR réfutent leur implication et pointent du doigt l’armée Congolaise et Rwandaise

Meurtre de Luca Attanasio : Les FDLR réfutent leur implication et pointent du doigt l’armée Congolaise et Rwandaise

L’ambassadeur d’Italie en République démocratique du Congo, Luca Attanasio a succombé à ses blessures ce lundi 21 février 2021 après des tirs essuyés au parc de Virunga dans la province du Nord-Kivu dans l’Est du pays. Pourtant pointées du doigt accusateur par certaines autorités du pays, les forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) déclarent qu’elles ne sont en rien impliquées dans cette attaque qui a résulté en la mort du diplomate italien. Elles l’ont dit dans un communiqué de presse que jambordc.info a consulté ce mardi 23 février 2021.

« Les Forces démocratiques de libération du Rwanda, FDLR en sigle, condamnent avec la dernière énergie l’assassinat lâche de l’ambassadeur d’Italie en République démocratique du Congo et de son chauffeur et démentent catégoriquement les propos des autorités congolaises qui les accusent d’en être l’auteur avant même de mener une enquête sérieuse à ce sujet », souligne ce communique de presse signé par Monsieur Cure Ngoma, Porte-parole FDLR.

Inscription ISJC

Dans ce document de presse, les FDLR demandent aux autorités de la RDC et à la MONUSCO de faire toute la lumière sur les responsabilités de cet assassinat au lieu selon elles, de recourir à des accusations hâtives.

« Des sources concordantes, le convoi de l’ambassadeur a été attaqué dans une zone dite ‘’trois antennes’’ près de Goma sur la frontière avec le Rwanda non loin d’une position des FARDC et des militaires Rwandais des Forces de défense Rwandaise. Les responsabilités de cet ignoble assassinat est à chercher dans les rangs de ces deux armées et leurs sponsors qui ont noué une alliance contre-nature pour pérenniser le pillage de l’Est de la RDC », conclut les FDLR.

En somme, le diplomate italien était tombé dans une embuscade que des hommes armés ont tendue au convoi humanitaire du programme alimentaire mondiale (PAM) dans lequel il était. Une attaque survenue sur la route reliant Kilimanyoka à Kanyamahoro dans le parc national de Virunga.

Rédaction

Inscription ISJC
PUB

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.