RDC/Nomination du PM : « Autant il y a eu des attentes, autant il y aura des exigences » Désiré Ntahira

RDC/Nomination du PM : « Autant il y a eu des attentes, autant il y aura des exigences » Désiré Ntahira

Au lendemain  de la nomination de Jean-Michel Sama au poste de Premier Ministre du gouvernement Congolais par le président de la République Félix Tshisekedi, des réactions fusent déjà de partout. Occasion pour  le caucus des communicateurs de l’opposition au Sud-Kivu de dresser une liste d’ententes auprès de ce nouveau Premier Ministre, notamment le bienêtre social du peuple Congolais.  Rapporte Monsieur Désiré Ntahira, communicateur d’Ensemble pour la République de Moïse Katumbi et coordonnateur du caucus des communicateurs de l’opposition en province, ce mardi 16 février 2021 dans un entretien avec la Rédaction de Jambordc.info

Loin du social, Désiré Ntahira dit attendre de Jean-Michel Sama la sécurité dans tout le pays, ceci pour instaurer l’autorité de l’état sur l’ensemble du terroir national. Ceci avant d’évoquer l’effectivité de la gratuité de l’enseignement primaire et secondaire dans les prochaines années.

Inscription ISJC

« Nous au niveau de l’opposition, nos attentes sont que les choses se passent au concret. (…) Que les élèves et étudiants reprennent le chemin des cours sans payer. Surtout à l’école primaire et secondaire comme le président l’avait promis », a-t-il indiqué.

Désiré Ntahira, Coordonnateur du caucus des communicateurs de l’opposition au Sud-Kivu

Notre source indique que le payement des agents de l’Etat et la question des infrastructures doivent figurer parmi les priorités du nouveau Premier Ministre. Ce qui ne donnera pas à l’opposition un argumentaire contraire à sa gouvernance selon Désiré Ntahira.

Ce dernier estime que si le Jean-Michel Sama n’arrive pas à faire face aux défis de la population, le Président de la République qui aurait accusé le Front commun pour le Congo (FCC) de l’avoir bloqué, n’aura plus d’argument pour justifier son échec.

« Le boulevard lui (Félix Tshisekedi) est déjà ouvert en passant par son Premier Ministre que lui-même s’est choisi et donc c’est lui qui a le bilan à tirer pendant les trois ans qui nous restent. Au niveau de l’opposition, nous voulons que le Premier Ministre réalise ce que le chef de l’Etat a promis à la population. Dans le cas contraire, la population sera témoin de ce que nous allons continuer à dénoncer, car autant il y a eu des attentes, autant il y aura des exigences », a souligné le Coordonnateur du caucus des communicateurs de l’opposition en province. 

Pour ce faire, Désiré Ntahira appelle le peuple Congolais dans son ensemble à rester vigilent et de ne pas se laisser emporter par l’Union sacrée de la Nation qui pour lui n’a pas de personnalité juridique.

En somme, le nouveau Premier Ministre a dévoilé ses axes primaires de son gouvernement hier devant la presse qui seront basés sur la sécurité dans l’Est du pays et dans le Katanga, l’éducation, la santé, la justice, le social, la bonne gouvernance et les réformes à entreprendre aussi bien dans certains secteurs de la vie nationale qu’à la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Rédaction

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.