Sud-Kivu : La police étouffe la marche organisée par des étudiants pour exiger la reprise des cours

Sud-Kivu : La police étouffe la marche organisée par des étudiants pour exiger la reprise des cours

Des éléments de la police nationale congolaise, PNC vient de réprimer la marche pacifique des étudiants du Sud-Kivu ce mardi 12 janvier 2021 à Bukavu. Ces derniers voulaient exiger la reprise des cours et l’ouverture de la nouvelle année académique 2020-2021 sur toute l’étendue de la République en général et dans leur province en particulier.

D’après notre reporter sur place, tout à commencer par le rassemblement des étudiants à la place de l’Indépendance avant un moment de négociation entre les représentants des étudiants, le commandant ville, le Maire de la ville de Bukavu ad intérim et le président urbain de la société civile de Bukavu.

Inscription ISJC

D’après le site internet « labeur.info », le Maire de la ville a demandé aux étudiants de constituer une délégation de dix personnes pour aller déposer leur mémorandum en vue de respecter la décision du chef de l’Etat. Une décision rejetée à l’unanimité par ces étudiants.

C’est ainsi que la police a fait usage du gaz lacrymogène pour disperser ces centaines d’étudiants réunis à la place de l’Indépendance. Des sources de la société civile fait état des personnes blessées comme bilan provisoire de ce drame.

Rédaction

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Un commentaire sur “Sud-Kivu : La police étouffe la marche organisée par des étudiants pour exiger la reprise des cours

  1. Je felicite votre equipe de redaction laquelle me permet de suivre a distance toutes les nouvelles de ma Province natale qui n’est autre que le Sud Kivu.
    Presentement, je suis aux Etats-Unis d’Amerique plus precisement a Dallas dans l’Etat de Texas.
    Felicitations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.