Bukavu : Démolition des maisons érigées anarchiquement aux cimetières de Ruzizi ce samedi 28 novembre

Bukavu : Démolition des maisons érigées anarchiquement aux cimetières de Ruzizi ce samedi 28 novembre

Plusieurs maisons construites anarchiquement sur une partie des cimetières de Ruzizi située dans le quartier Ndendere en commune d’Ibanda à Bukavu ont été démolies ce samedi 28 novembre 2020 sur ordre du gouverneur de province du Sud-Kivu et sous un regard désemparé de leurs propriétaires qui disent n’avoir pas été avertis.

Selon l’autorité provinciale qui a supervisé cette opération de démolition de ces dites maisons en présence des services techniques concernés, les morts doivent être respectés et tous les récalcitrants commis dans ce forfait seront punis conformément à la loi et déférer devant la justice.

Inscription ISJC

Ce dernier a à cette occasion fait savoir que la ville de Bukavu doit retrouver sa couleur ancienne et que tous les sites impropres à la construction sont aussi concernées pour cette démolition.

Ainsi, certains acteurs de la société civile se réjouissent de cette opération de démolition des maisons érigées anarchiquement dans cette partie de la ville de Bukavu. Ceci avant de souligner qu’il ne suffit pas seulement de démolir mais aussi et surtout de faire le suivi après la dite opération afin de décourager une fois pour toute les récidivistes.

De leur côté, les propriétaires des maisons démolies s’indignent car selon eux le gouvernement provincial a procéder à la démolition de leurs immeubles sans pour autant les avertir. Ces deniers regrettent également de voir que l’autorité provinciale a ordonné l’exécution de cette opération ne songeant pas à l’endroit où ils iront avec leurs familles ainsi qu’aux conditions critiques dont ils se retrouvent à présent.

Moïse Aganze

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.