Bukavu : Insalubrité à la place de l’indépendance, OBAPG met le Maire de la ville devant ses responsabilités

Bukavu : Insalubrité à la place de l’indépendance, OBAPG met le Maire de la ville devant ses responsabilités

Le mouvement citoyen Observatoire d’Actions Parlementaires et Gouvernementales (OBAPG/RDC) s’indigne contre l’insalubrité qui s’observe ce dernier temps à la Place de l’indépendance dans la ville de Bukavu en province du Sud-Kivu. Il demande l’implication personnelle du Maire de la ville Meshack Bilubi dans un bref délai pour assainir cet endroit historique du pays. Cette structure citoyenne l’a fait savoir dans une lettre adressée à l’autorité urbaine et dont copie est parvenue à jambordc.info ce vendredi 23 octobre 2020.

Ce document signé par Amos Bisimwa dit qu’il est inconcevable de voir que l’insalubrité bat son plein à ce lieu respectable au su et au vu de l’autorité compétente sans qu’une solution ne soit trouvée.

Inscription ISJC



« Selon les informations vérifiées à notre possession, c’est déjà deux semaines qu’un caniveau est bouché au niveau de la Place de l’Indépendance poussant des eaux des pluies, des ménages, des déchets et de la boue à se déverser sur la chaussée à l’entrée de la tribune. Comment comprendre cette situation de honte qu’affiche actuellement cet endroit et pourtant miroir de la ville, un carrefour pour entrer dans les trois communes, mais aussi génère des recettes pour la Mairie ? », s’interroge ce mouvement citoyen.

Eu égard cette situation, OBAPG/RDC demande à l’autorité urbaine d’entretenir cet endroit dans l’extrême urgence. Ceci avant de se réserver dans le cas contraire, le droit de mener des actions citoyennes pour exiger une gestion orthodoxe de la ville de Bukavu et même la démission des responsables ayant cette question dans leurs attributions.

Signalons que plusieurs lieux publics de la ville de Bukavu se trouvent dans une situation insalubre. C’est notamment à la place de l’indépendance, place Major Vangu, pas à pas, Gendarmerie, à la place communale de Bagira, pour ne citer que ceux-là.

Moise Aganze

Inscription ISJC
PUB

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.