Sud-Kivu : Arrestation du Journaliste de Jambordc.info, le REMEL exige sa libération sans condition

Sud-Kivu : Arrestation du Journaliste de Jambordc.info, le REMEL exige sa libération sans condition

Le Réseau des Médias en Ligne dans la région des Grands-Lacs (REMEL-GL) dénonce l’arrestation et la détention d’un journaliste du média en ligne Jambordc.info ce jeudi 9 avril 2020.

En effet, le journaliste Martial Alpher Kalala a été interpellé alors qu’il couvrait une manifestation des partisans de l’UNC qui demandaient la libération de leur président national, Vital Kamerhe.

Inscription ISJC

Son média explique que malgré qu’il se soit présenté comme journaliste, l’OPJ lui exigerait de payer de l’argent pour qu’il soit relâché.

Le Réseau des Médias en Ligne dans la région des Grands-Lacs *(REMEL-GL)*, cet acte qui porte atteinte à la liberté d’informer et exige la libération sans délai du journaliste Martial Kalala.

“Aucun journaliste ne mérite d’être mis en prison parce qu’il a fait son travail. Cette attitude des forces de l’ordre n’est pas de nature à favoriser un bon climat de travail en cette période où les habitants ont plus que jamais besoin de la presse. Nous éxigeons la liberation sans délai, de Martial Kalala” a insisté Honneur-David Safari, Coordonnateur a.i. de REMEL-GL

REMEL-GL s’inquiète par ailleurs du climat de travail dans lequel travaillent les journalistes et surtout ceux des médias en ligne au Sud-Kivu, victimes des menaces et autres intimidations des responsables politiques qui devraient pourtant les protéger.

Rédaction

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.