Bukavu : Un policier arrêté pour avoir agressé un journaliste

Bukavu : Un policier arrêté pour avoir agressé un journaliste

C’est pendant qu’il couvrait le sit-in des vendeurs du marché Beach Muhanzi vendredi  10 mars, sur la vente présumée de ce marché, que le journaliste Radha Kassi de la Radio Iriba FM a été agressé par un policier. Celui-ci lui a ravi deux téléphones et un dictaphone.

Saisi de la question,  le directeur de son média, Donatien Musema, a alerté les autorités pour décourager ce comportement.  Selon lui, le policier a été arrêté et est passé aux aveux avant d’être libéré.

Inscription ISJC

 ” J’ai saisi l’inspecteur général de la police et le même jour le policier indiscipliné a été arrêté.  Il vient d’être libéré après des amples négociations en demandant pardon pour son acte et en acceptant, décharge à l’appui, de payer d’ici le 25 mars le montant équivalent aux prix du dictaphone ainsi que des deux téléphones ravis au journaliste “, indique Donatien Musema.

Prince Murhula, coordinateur de l’organisation Journalistes pour la promotion de la démocratie et des droits humains, JPDDH,  a aussi dénoncé cette brutalité envers les journalistes. Il encourage les autorités provinciales à demeurer sur cette voie visant la protection des journalistes dans la couverture des manifestations publiques.

“Nous avons mené, le mois dernier, un plaidoyer au près des autorités provinciales pour la sécurisation des journalistes et sommes heureux que cela produise déjà des fruits”, a dit Prince Murhula.

Vendredi 10 mars, des vendeurs du marché Beach Muhanzi ont organisé un sit-in pour dénoncer la vente, présumée, de leur marché au près d’un particulier. Les éléments de la police sont intervenus pour disperser les vendeurs. Le calme est revenu après l’appel du bourgmestre de la commune de Kadutu rassurant que le marché n’a pas été vendu.

Evariste Murhula

Inscription ISJC
PUB

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.