Bukavu: Abandonnés, des enfants sont exposés à la délinquance

Bukavu: Abandonnés, des enfants sont exposés à la délinquance

La condition de vie des enfants vivants dans la rue reste une situation inquiétante pour toute la ville de Bukavu.

Ces enfants souffrent d’un extrême dénuement et sont exposés à une violence quotidienne.

Inscription ISJC

Expulsés de chez eux, sans attention ni soutient familial, ils sont victime de services sexuels, physiques et consort. Ils sont exploités par les adultes qui les utilisent comme les porteurs, les petits vendeurs ambulants pour subvenir à leurs besoins quotidiens.

Mêmes certains agents de forces de l’ordre les utilisent pour des activités illégales au détriment de leur bien être en violation de leurs droits.

Certains parents ne sont pas des touts contents du mode de vie que mènent les enfants. Ils pensent que l’implication des autorités dans cette situation apporterait une solution durable dans la vie de ces enfants qui ne cessent de déambuler partout dans la ville, surtout dans des marchés de la place.

Marie Claire Sifa, rencontrée à la place de l’indépendance, se sent toujours inquiète et se demande ce que deviendront ces enfants demain.

Elle ne sait pas quel avenir y a-t-il pour ces enfants et pour notre pays quand même les adultes les exploitent illégalement.
« Je suis souvent rongé de voir les enfants mineurs filles et garçons confondues en train de chercher comment toucher dans les sacs de passagers pour trouver juste de quoi manger pour une nuit. Je vous jure, j’ai vu de mes propres yeux une petite fille d’a peut près 14 ans se chamailler avec un jeune homme de plus de 25 ans d’avoir fait d’elle sa femme toute la nuit sans honorer leur convention (…) il faut penser à l’avenir de ces enfants, avoir pitié d’eux,… », s’indigne-t-elle.

Il est particulièrement inquiétants de voir que ces enfants sont recrutés de façon délibérée et opportuniste pour participer à des manifestations politique dans l’intention de provoquer des troubles de l’ordre publique. Les autorités doivent protéger ces enfants de la rue de toute manipulation politique.
« C’est vous qui nous négligez. Nous avons été bien encadrés par les candidats députés pendant la période de campagne… de fois nous sommes sollicités par la police pendant la nuit pour des différents services. Nous leurs amenons des filles avec lesquelles nous déambulons (…) comme nous sommes doués en intimidation, c’est nous qui les aidons à choquer des bonnes sommes auprès des passagers pendant la nuit… »

Le nouveau gouvernement est appelé a mettre un accent sur la protection des enfants de la rue lors de la formation des policiers et condamner ces adultes qui les exploitent soit sexuellement ou physiquement. Mettre aussi en place de fond pour l’amélioration de leurs conditions de vie.

Rachel Rugarabura.

Inscription ISJC
PUB

Jambo1

Un commentaire sur “Bukavu: Abandonnés, des enfants sont exposés à la délinquance

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.