Edito: Dernière ligne droite pour les candidats avant le vote du 23 décembre 2018

Edito: Dernière ligne droite pour les candidats avant le vote du 23 décembre 2018

En Rdc, c’est la dernière ligne droite pour les candidats avant la présidentielle couplée aux législatives, le 23 décembre 2018.

Les derniers meetings se poursuivent dans tout le pays. Les candidats ont encore six jours pour convaincre les congolais. Alors que Shadary était à Goma, Martin Fayulu a lui, tenu des meeting dans le grand Bandundu. Pendant ce temps Félix tenait sa réunion à Tshikapa.

Inscription ISJC

Sur les lieux des meeting, des foules survoltées, vêtues de t-shirt à l’effigie de leurs candidats. Des propagandistes enchainent les tubes sur scène.

Devant les électeurs, tous les candidats promettent entre autres de résoudre les problèmes d’insécurité, de corruption, de pouvoir d’achat, de chômage chez les jeunes et les femmes, de construire des routes et de faire de l’éducation leur priorité.

De son côté, la Commission électorale nationale indépendante, Ceni, rassure que les élections auront bel et bien lieu à la date prévue, le 23 décembre 2018. Ce, en dépit de contestation de la machine à voter, du fichier électoral et du dernier incendie de son entrepôt à Kinshasa.

Certes, la Ceni n’ ignore pas les difficultés inhérentes à ce genre d’organisation des scrutins, tant du point de vue matériel, financier, logistique… sans oublier la gestion des humeurs des protagonistes. Ou encore des inquiétudes des uns et des autres, y compris les partenaires extérieurs.

Mais mue par cette volonté politique de réussir le pari des élections 2018, différentes de celles de 2006 et 2011, pour autant que les Congolais se les sont appropriées, la Ceni a pris le taureau par les cornes en vue de relever le défi.

Un grand défi tant il y va de la crédibilité de l’Etat et de la Nation congolaise, marquant ainsi sa maturité politique. Mieux, du peuple congolais de se choisir ses dirigeants.

Les partis politiques ont tout intérêt à prendre toutes les dispositions qui s’imposent pour faire face aux élections. L’ on pense ici à la formation et à la présence des témoins dans tous les bureaux de vote. C’est à ce niveau que se jouent les élections. Car, le compte à rebours a effectivement commencé.

Ndabelnzéem

Inscription ISJC
PUB

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.