Edito: La campagne électorale, une période test pour la démocratie congolaise

Edito: La campagne électorale, une période test pour la démocratie congolaise

Une fois encore, la République Démocratique du Congo entre dans une phase cruciale de son histoire. A n’en point douter. Ses fils et filles se lancent dans la conquête du pouvoir démocratique par la voie des urnes.

La période de la campagne électorale qui s’ouvre aujourd’hui à minuit va être estampillé du sceau “test”. Un test à très grande échelle.

Inscription ISJC

De prime abord, si la Centrale Electorale réussi a donner le “go” ou le coup d’envoi de la campagne électorale, il n’y a pas de doute que la voie soit balisée pour la tenue effective des scrutins généraux le 23 décembre 2018.

Période test également pour tous les candidats en lice. Convaincre l’électorat indécis, est un exercice plus délicat aussi bien pour les candidats du pouvoir que de l’opposition.

Les uns doivent s’inscrire dans la continuité en imprimant leur propre marque et défendre leur bilan tout en ouvrant des perspectives nouvelles. Mais aussi et surtout revendiquer et assumer l’actif et le passif de leur gestion de la Res Publica.

Les autres, doivent prouver par leurs programmes, adaptés aux réalités socioéconomiques du pays, qu’ils sont capables de conduire le peuple congolais à un bel avenir.

C’est pendant cette campagne électorale que le peuple va mesurer la maturité politique de ses futurs dirigeants. C’est aussi une période test pour la démocratie congolaise qui entre dans son troisième cycle électoral.

Ndabelnzéem

Inscription ISJC
PUB

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.