Vote électronique : « Nous serons accompagnés des témoins sans être confiants », déplore Pascasie Bita (Malvoyante)


Réagissant sur le vote à l’aide d’une machine, la coordinatrice provinciale de l’Association des femmes aveugles du Sud-Kivu (AFASKI), doute de la confiance de témoin qui risquerait de voter un candidat contrairement à la volonté de la personne malvoyante. Au cours d’un entretien avec le journal Jambordc.info, Pascasie Bita a recommandé à la centrale électorale d’écarter le vote électronique et utiliser  l’ancien mode électoral, les bulletins de vote.

« (…) nous serons tous confondus voyants et aveugles devant la machine à voter.  Nous n’avons pas confiance aux témoins qui nous accompagneront  le jour des élections.  Même pour les mariées. Il suffit que ton conjoint soit d’un avis contraire que toi, il privilégiera son candidat et non pour le tien. Et moi, aveugle, je ne saurais vérifier », a-t-elle critiqué.

La coordinatrice de l’AFASKI estime que ce mode pourrait occasionner une tricherie et soutient le mode traditionnel, le bulletin à papier.

« Nous ne pouvons pas soutenir l’utilisation de la machine à voter puisqu’il y aura tricherie. Aux élections passées, nous avons utilisé les papiers et là, puisque je vais écrire seul, il n’y avait pas beaucoup de peine. Nous demandons à la CENI de revenir au mode traditionnel », a-t-elle conclu.

Sandra Mapenzi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.