Thierry Monsenepwo : «Moise Katumbi est libre d’aller dans n’importe quel pays qu’il veut »


La dernière sortie médiatique de Moïse Katumbi à Kigali, continue à alimenter des conversations dans tous les sens. Chacun y va de son analyse et commentaire.

Dans le camp de la majorité, son communicateur ne trouve aucun inconvénient que Katumbi voyage d’un pays à l’autre.

« Monsieur Moîse Katumbi est libre d’aller dans n’importe quel pays qu’il veut  encore qu’il n’y a pas d’hostilité entre la Rdc et le Rwanda», a déclaré ce mardi Thierry Monsenepwo, joint depuis Kinshasa par Jambordc.info

Mais pour sa prestation à Kigali lors de la remise du prix Mo Ibrahim à l’ancienne présidente du Libéria Ellen Johnson Sirleaf, le communicateur de la majorité estime que Moîse Katumbi a failli à sa mission en soutenant Kigali dans sa vision d’appeler les pays de la région à s’immiscer  dans la crise congolaise.

« Le fait que Moïse Katumbi appuie cette position, parce qu’il l’a fait dans la salle même lorsque monsieur Mohamed Ibrahim lui a tendu le micro, cela est très grave de la part de celui qui prétend demain être candidat président de la République en Rdc », a soutenu Monsenepwo.

Cet acteur politique fonde son argumentaire sur l’accord d’Addis Abeba torpillé.

« Aujourd’hui, il est prouvé que par rapport à l’accord d’Addis Abeba, le Rwanda n’est pas parmi ceux qui permettent réellement l’application globale de cet accord, selon le rapport du bureau du suivi de l’accord d’Addis Abeba », révèle-t-il.

Il souligne aussi le fait que Katumbi indexe le chef de l’Etat à chacune de ses sorties médiatique pour la non tenue des élections.

« il faut savoir que la démocratie qui a été organisé dans ce pays a été fait par la volonté du Chef de l’Etat. Et aujourd’hui, c’est encore sous son impulsion que  le gouvernement s’apprête à organiser les scrutins au pays », argumente le communicateur de la Majorité.

Eugide  Abalawi  Ndabelnze

 

 

 

 

 

Leave a Comment