Sud-Kivu : Les malvoyants plaident pour l’intégration de l’écriture braille dans le processus électoral


Pour leur participation effective au processus électoral en cours en République démocratique du Congo, l’association des femmes aveugles du Sud-Kivu (AFASKI) plaide pour l’intégration de l’écriture braille dans le processus électoral.

Le braille, est une écriture spécialement utilisée par les personnes malvoyantes pour la lecture et l’écriture, contrairement à l’écriture noire utilisée par des personnes douées de la vue.

« Nous sommes des malvoyants et des aveugles mais, c’est de notre droit de voter comme tout autre congolais. Sachant lire et écrire aujourd’hui, nous insistons à ce que la CENI intègre aussi l’écriture braille dans le processus. (…) Nous devons aussi participer pleinement aux élections », a déclaré Pascasie Bita Bya Ngoy, coordinatrice de l’AFASKI asbl dans la province du Sud-Kivu.

Elle reste confiante aux propos du Secrétaire exécutif de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) Sud-Kivu, selon lesquelles au niveau national, la question serait à table pour d’éventuelles solutions.

Materne Nsiku

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.