Sud-Kivu: La Ceni sensibilise dans des écoles de Bukavu sur la machine à voter

Après avoir sensibilisé sur la machine à voter dans certaines universités et certaines institutions supérieures, la CENI sud Kivu se lance dans une même sensibilisation dans les écoles secondaires.

Gaudians Maheshe tient à ce que les élèves électeurs expérimentent cette machine à voter afin d’éclairer leur lanterne sur l’utilisation de cette dernière.

“Nous tenons à travailler avec la direction de l’enseignement du sud kivu pour que nous puissions ensemble sensibiliser nos électeurs qui se retrouvent dans les écoles secondaires. Pendant 15 jours nous allons nous retrouver dans les écoles secondaires dans l’avant midi et dans l’après-midi selon le gong utilisé par les écoles. Nous voulons rencontrer les élèves électeurs, leurs enseignants, leurs responsables de la direction des écoles,… Nous attendons à ce que nos jeunes électeurs ne soient pas surpris, qu’ils sachent exactement comment ils vont voter avec la machine à voter, qu’ils connaissent le calendrier électoral dans ses grandes lignes, qu’ils connaissent l’accord du 31 Décembre 2016 dans ses grandes lignes, qu’ils connaissent la loi électorale dans ses 3 grandes innovations. En plus qu’ils comprennent les avantages de la machine à voter après l’avoir expérimenter”, confie le secrétaire Exécutif Provincial de la Ceni au journal Jambordc.info

Malgré cette lutte que mène la CENI, Gaudens Maheshe craint à ce que les élèves électeurs ne soient pas déjà intoxiquer par les fausses rumeurs qui circulent partout au sujet de cette machine à voter et du programme souligné dans le calendrier électoral.

“Les craintes, nous n’en avons pas assez. S’ils écoutent les radios qui déforment notre messages, s’ils regardent trop leurs WhatsApp, leurs Facebook sans savoir distinguer le bien du mal, nous craignons qu’ils ne soient pas déformer. Il y a trop de prétextes qui sont annoncés par les détracteurs de processus électoral comme quoi il y aura pas élections, comme quoi la machine à voter est mauvaise,… Nous voulons leur montrer que nous continuons avec le processus électoral”, a martelé Gaudens Maheshe.

Rachel Rugarabura

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr_FRFrench
fr_FRFrench