Sud-Kivu : Gisèle Balegamire plaide pour la participation des candidats députés au Forum provincial sur la paix, la sécurité et le développement

La Province du Sud-Kivu est actuellement confrontée au problème sécuritaire et de développement. Pour réfléchir sur des questions liées à ces aspects, un forum intercommunautaire est en gestation sous l’égide des organisations de la Société civile en province.

D’après le bureau de coordination de la société civile, « Il ne s’agit pas ici d’un forum politique plutôt des fils et filles de la province  qui vont se réunir dans l’objectif de faire un état de lieu où la province se trouve en matière de paix, de sécurité et en matière de développement et voir quels sont les barrières à ce développement mais aussi les pistes de solution pour aller de l’avant ».

Intervenant dans une émission publique organisée par le journal JAMBORDC.INFO, Gisèle Balegamire, membre de la mutualité havu soutient cette initiative qui pourrait booster le développement du Sud-Kivu.

« Il est très nécessaire de créer de tels cadres de réflexion où tous les Sud-Kivutiens soucieux du développement et de la sécurité  se rencontrent pour réfléchir sur comment appuyer le gouvernement à booster le développement de notre province. J’appuie que ce forum ait lieu et  ne souhaiterais pas qu’on puisse encore le reporter. Il est temps que les filles et fils du Sud-Kivu se mettent ensemble », a-t-elle soutenu.

Pour la notable d’Idjwi, il importe que les potentiels candidats y soient conviés afin d’être outillés sur les problèmes qui feront leurs cheval de plaidoyer.

« Ce forum devrait regrouper aussi les potentiels candidats pour qu’ils identifient ensemble avec différentes couches, les problèmes pour lesquels ils iront plaider que ce soit au parlement national ou provincial ; parce qu’ils sont appelés à plaider pour la population qui les aura élus. Qu’on puisse intéresser tout le monde qui a le souci du développement de notre province puisse apporter sa pierre à l’édifice », a-t-elle plaidé.

Critiquant l’approche abordée par les organisateurs, Balegamire demande d’intensifier la communication et impliquer la base avant de remonter au niveau provincial.

« Je voudrais que l’on change la stratégie pour la réussite de ce forum. Les organisateurs devraient expliquer sur tous les médias le terme de référence, que tout le monde ait la même compréhension. Qu’il soit organisé d’abord au niveau de chaque base où l’on va récolter tous les desiderata de la population et là, chaque communauté désigne son représentant au forum provincial », exhorte-t-elle.

En réaction, les organisateurs rassurent détenir déjà les cahiers de charges transmis par les communautés elles-mêmes où tous les problèmes de chaque communauté sont répertoriés.

Pour rappel, après avoir été reporté, le forum pour la paix, la sécurité et le développement de la province du Sud-Kivu devrait se tenir du 18 au 20 juin dernier. Il a été « décalé à une date ultérieure qui sera communiquée » d’après les organisateurs.

Jean-Marie Mulume

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr_FRFrench
fr_FRFrench