Sud-Kivu: Carence des légumes prévisible en décembre, alertent les agriculteurs de Kabare

Des voix s’élèvent de plus en plus dans les milieux des agriculteurs pour alerter sur une éventuelle crise alimentaire qui se profile à l’horizon d’ici décembre 2018.

À la base, le manque de pluies pendant la saison culturale.
Cette situation n’est pas sans conséquences. On en voudra pour preuve, le séchage des plantes.

“Nous n’avons plus de semence dans les greniers”, se lamente un agriculteur.

“Avec cette absence de pluie le risque de manque des légumes en décembre risque de se manifester et donc la présence de la famine”, ajoute un autre agriculteur.

Comme pour enfoncer le clou, Ciza renchérit : ” Nous, en tant qu’agriculteurs ne savons pas comment remédier à ce problème puisque la famine commence à se manifester déjà et donc la présence de plusieurs maladies liées à la mauvaises alimentation ne tarderont pas”.

La pluie de lundi a semblé donner une lueur d’espoir aux agriculteurs. Quelques uns d’entre eux estiment qu’ ils peuvent sauver les meubles s’il arrive à pleuvoir quatre à cinq fois.

Joëlle Bufole

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr_FRFrench
fr_FRFrench