RDC : La signature de la charte du FCC par Maguy Kiala fâche la société civile du Sud-Kivu


La Société civile du Sud-Kivu marque son désaccord avec la décision de la ministre Maguy Kiala de signer au nom de la société civile, la charte du Front commun pour le congo (FCC), une plateforme électorale initiée par les membres du gouvernement congolais. Le Président du bureau de coordination de cette structure citoyenne en province du Sud-Kivu juge individuelle la signature et, en conséquence, n’en prend pas acte.

« Maguy Kiala n’a pas le deroit de nous représenter, nous société civile », a lâché Maitre Patient Bashombe, au cours d’un atelier organisé par l’asbl Karibu jeunesse nouvelle (KJN) à Bukavu sur l’analyse comparative de la participation des jeunes au processus électoral en RDCongo.

Pour lui, la ministre Kiala a signé à titre personnel ; ce qui n’implique en rien la société civile qui demeure indépendante et apolitique.

« …Elle aurait pu signer comme membre du gouvernement et non comme acteur de la Société civile », ajoute le président du Burau de coordination soulignant que « la société civile dans toute sa diversité et du Sud-Kivu, en particulier, reste indépendante et ne prend pas acte de la décision de la ministre ».

Les jeunes participants à cet atelier, tenu dans la salle de conférence de l’organisation Aprodeped, réitèrent leur soutien à la position des composantes de  la société qui désavouent la ministre congolaise de la jeunesse, Maguy Kiala.

Materne Nsiku

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.