Processus électoral: L’UDPS pose 45 questions à la CENI sur la machine à voter

L’usage prochain de la machine à voter aux scrutins du 23 décembre 2018, alimente encore et toujours le débat entre les différentes parties prenantes au processus électoral dont les partis et regroupements politiques.

D’où  la présence d’une délégation de l’Udps/Limeté, conduite par son porte-parole Augustin Kabuya, au siège de la CENI à Kinshasa, le jeudi 1er mars 2018.

La visite de ce parti d’opposition a été motivée par le souci d’attirer l’attention de la Ceni sur les faiblesses de la machine à voter.

A cette occasion, l’UDPS a transmis à la CENI, une ribambelle de 45 questions écrites qui reprennent l’ensemble des préoccupations de ce parti sur le processus électoral, principalement sur la machine à voter.

Sur demande instante de cette formation politique, la CENI a été priée de répondre par écrit au questionnaire lui transmis ce jour. Questionnaire dont la teneur n’a pas été révélée au public.

Eugide Ndabelnze

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr_FRFrench
fr_FRFrench