Processus électoral : L’opération de rattrapage se clôture ce vendredi 13 juillet à minuit

Pour suivre le cours normal du processus électoral en cours, ce vendredi 13 juillet 2018 se tient l’opération d’ajouts, de retrait et substitution des candidatures dans les différents BRTC  du Sud-Kivu.  Au cours de cette opération, les partis politiques et regroupement politiques peuvent retirer le dossier d’un candidat  et le substituer par un autre ou en ajouter un autre si le seuil n’a pas été atteint dans les délais faits par la CENI.

Pour des élections équitables en république démocratique du Congo, la loi électorale prévoit à son article 16, l’opération d’ajout, de retrait et substitution des candidatures des députés provinciaux. Ceci permettra aux partis politiques et regroupements politiques d’aligner des candidats qu’ils trouvent favorables aux scrutins électoraux.

 « Si un parti politique ou regroupement politique trouve qu’il a aligné un candidat qu’il ne fallait pas, il a l’opportunité de le remplacer par une autre qu’il trouve mieux placé », explique Gaudens Maheshe, secrétaire exécutif provincial de la CENI, antenne du Sud-Kivu.

En outre, cette opération permet également aux candidats dont les dossiers sont incomplets, de les mettre en règle avec la CENI.

Selon notre source, cette opération ira jusqu’à minuit de ce vendredi suivant le cas.

Materne Nsiku

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr_FRFrench
fr_FRFrench