Processus électoral: L’inapplication effective de l’accord de la Saint Sylvestre pourrait occasionner des violences ( Me Jean Paul Lumbulumbu )


Dans 48 heures, la SADC (Communauté de développement de l’Afrique australe), à travers sa structure politique, défense et sécurité ainsi que la CIRGL (Conférence internationale de la région des Grands Lacs), se réunissent à Luanda en Angola. Élections et sécurité en RDC, seront au centre de cette réunion spéciale prévue le 18 avril dans la capitale angolaise.

Pour l’opposant congolais Maître Jean-Paul Lumbulumbu, l’organisation  de cette réunion traduit et étale au grand jour les préoccupations des pays de la région sur l’effectivité et la sécurité du processus électoral en Rdc.

” La tension politique causée  par l’inapplication effective de l’accord de la St.  Sylvestre notamment la décrispation du climat politique,  le retour des opposants exilés et la fin des poursuites fantaisistes  contre Moïse Katumbi,  la non libération des prisonniers politiques et l’usage de la machine à voter pourraient miner le processus électoral et occasionner des violences qui,  si les pays de la région n’y prennent garde,  peuvent avoir des graves conséquences dans les pays voisins”, confie-t-il à Jambordc. Info

À l’en croire, l’organisation de cette réunion à Luanda sera un moment propice pour les pays de la région de passer au peigne fin le processus électoral en Rdc et permettre une prise de position  des pays membres de la SADC et la CIRGL notamment sur la sécurisation  du processus électoral.

Eugide Abalawi Ndabelnze

Leave a Comment