Nord-Kivu : Lancement de la pétition de l’Unité, Me Jean-Paul Lumbulumbu salue une victoire d’étape


C’est parti pour la grande campagne de récolte des signatures de la pétition dite de l’Unité du Nord-Kivu. Le coup d’envoi a été  donné dans la matinée de ce samedi 05 mai 2018 par la société civile, concomitamment dans le territoire de Nyiragongo et à Goma au siège de cette structure citoyenne. Ce, en présence de Maitre Jean-Paul Lumbulumbu,  point focal des notabilités du Nord-Kivu et  initiateur de la pétition de l’Unité du Nord-Kivu.

« Je vous signale déjà que le territoire de Nyiragongo vient également de lancer la pétition aujourd’hui. Donc, à partir de la semaine prochaine, les autres territoires et villes vont emboiter les pas et l’engouement sera le même », a confié Lumbulumbu ce samedi, à l’envoyé spécial du journal Jambordc.info, présent à Goma.

Pour l’initiateur de la pétition de l’unité du Nord-Kivu, le lancement de cette vaste campagne anti balkanisation est une victoire d’étape au regard de l’engouement qu’elle a suscité.

«Il faut dire que c’est une victoire par rapport à la cérémonie du lancement. Nous l’avons annoncé avec fracas dans les médias. Nous remercions les journalistes pour avoir relayé le message parce que ce monde que vous voyez, c’est le fruit de la mobilisation faite également par les médias », a-t-il reconnu avec simplicité de cœur.

Par ailleurs, la société civile et le point focal des notabilités du Nord-Kivu, comptent  aussi vulgariser cette pétition au près des confessions religieuses, milieux estudiantins et autres, pour une adhésion massive à l’unité du Nord-Kivu.

« A partir de ce moment, l’équipe technique est en train d’étudier comment est- ce que la pétition va devoir entrer dans les églises, universités, écoles, etc. », a annoncé Lumbulumbu ; avant de renchérir , « Cette pétition est lancée pour démontrer combien le peuple congolais reste totalement déterminer à rester ensemble, uni et à travailler dans la concorde nationale. Et cette pétition part certes du Nord-Kivu mais ce que le problème de la balkanisation ne concerne pas seulement le Nord Kivu mais c’est un problème national. Raison pour laquelle nous faisons appel aux congolais d’autres provinces de s’approprier cette pétition. Tant que la balkanisation commencera dans le Nord-Kivu, elle ne manquera pas d’affecter d’autres provinces ».

De notre envoyé spécial à Goma, Eugide Abalawi Ndabelnze

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.