Nord-Kivu : Deux journalistes brutalement interpellés par l’armée à Goma


Deux journalistes ont été brutalement interpellés par la police militaire ce vendredi 13 juillet 2018 à Goma (Nord-Kivu). D’après l’Union nationale de la presse du Congo (UNPC) Nord-Kivu, les faits se sont déroulés au centre de la presse où les journalistes assistaient aux travaux d’aplanissement du terrain qui va abriter le centre multimédia de la presse au Nord-Kivu.

Selon l’UNPC, les militaires se sont postés sur le lieu afin de demander de l’argent au camionneur qui chargeait le sable extrait du terrain où se déroulent les travaux. Acte auquel les journalistes se sont opposés.

“Nous sommes en train d’aplanir notre  terrain pour la prochaine construction du centre multimédia. Les militaires zélés se sont présentés pour réclamer de l’argent au camionneur qui était en train de charger le sable dans la parcelle alors que les camionneurs payent toutes les taxes à la mairie pour extraire du sable dans cette concession. Nous avons l’autorisation de la mairie pour effectuer ces travaux. Nous sommes en discussion avec les autorités militaires et nous pensons que nous allons obtenir rapidement la libération de nos confrères”, a dit à ACTUALITE.CD, Rosalie Zawadi, présidente de l’UNPC Nord-Kivu.

Les deux journalistes ont été amenés au bureau de l’agence de renseignement, d’après nos sources.

L’Union nationale de la presse du Congo Nord-Kivu dispose d’un centre de presse construit sur financement de la MONUSCO. Le centre est construit sur la concession de la RTNC où des militaires ont une garnison.

Jambordc.cd

Leave a Comment