Kinshasa (RDC) : Le PPRD demande de décréter un état d’urgence


La ligue des jeunes du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), parti membre de la Majorité présidentielle, prône l’instauration d’un état d’urgence pour mettre fin à l’insécurité récurrente à Kinshasa.

Le président de la Ligue des jeunes du PPRD, Patrick Nkanga, cité par 7sur7.cd, justifie cette position par le fait que la vie humaine est sacrée et n’a pas de prix. Il suggère que les restrictions des libertés se fassent sur la base des dispositions constitutionnelles, en son article 144.

Un point de vue mal digéré par John Kolela,  député national de l’UDPS qui en voit une manœuvre pour retarder le processus électoral.

« Vous avez monté une insécurité artificielle pour justifier l’état d’urgence. Ekosimba te (ça ne tiendra pas, NDLR). Tous les petits tyrans organisent pareille situation pour justifier la prise des mesures drastiques et draconiennes afin de contrôler la situation. Organisons les élections », a-t-il souligné.

Il demande plutôt au regime Kabila d’organiser les élections au lieu de chercher des manœuvres pour s’éterniser au pouvoir.

Même son de cloche pour le président de Peuple au service de la nation (PSN), un parti membre du Rassemblement. Rudy Mandio estime que cette situation risquerait d’amener le peuple à en finir avec les politiciens au pouvoir.

« A force de chercher à décréter un état d’urgence pour se maintenir au pouvoir, le peuple risque de finir avec vous en toute urgence », a-t-il indiqué.

L’idée de décréter un état d’urgence en RDC intervient après les attaques meurtrières au marché central de Kinshasa, ce vendredi 14 juillet 2017.

Rosine Fatu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.