Kabare : Les enseignants de l’institut Kamole s’insurgent contre la me gestion de leur école

Dans une lettre d’indignation adressée à l’Abbé Coordinateur des écoles conventionnées catholiques, le corps enseignants de l’Institut Kamole dénonce une me gestion et   détournement des fonds de cette école par l’abbé recteur.

Plusieurs griefs sont portés à sa charge notamment le changement brusque de l’horaire des cours pour punir certains enseignants, le détournement des fonds  de la caisse des enseignants, la tendance à vouloir appauvrir l’école par sa cupidité…

« …l’Abbé préfet semble être dégouté de diriger l’école dont il est responsable. Il réagit en déséquilibrant les enseignants dans leurs fonctions (…) il se serait permis de prendre un montant d’environ sept mille dollars contribués par les ressortissants de Kabare vivant à Kinshasa pour la réhabilitation de l’internat de l’institut Kamole », peut-on lire dans le corps de cette lettre.

Selon cette lettre signée par 19 enseignants,  plusieurs autres dont qui ont été affectés à cette école par les bienfaiteurs et les autres fils du terroir dont l’utilisation n’a jamais été révélée.

« Comment comprendre qu’une école qui réalise un résultat spectaculaire comme ce qu’on a fait cette année 2017-2018, la majorité d’enseignants soit coté « asses bon » ? (…) il propose un prélèvement non seulement sur la prime mais aussi sur le salaire de l’Etat de 9 à 10 dollars par absence d’un enseignant et dont la destination n’est définie », s’interrogent les enseignants à travers leur lettre.

Ces enseignants demandent que les enquêtes soient menées sur toutes ces allégations en vue de trouver une solution adéquate pour leur permettre de travailler en toute quiétude.

Théophile Ombeni

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr_FRFrench
fr_FRFrench