Fayulu va saisir la Cour constitutionnelle contre la victoire de Tshisekedi

Le candidat de la Coalition Lamuka vient d’annoncer qu’il va déposer “ce samedi” son recours contre la victoire de Felix Tshisekedi à la Cour constitutionnelle.

Selon lui, c’est à lui que revenait cette victoire avec 61% de voix contre seulement 18% pour le candidat déclaré vainqueur, Félix Tshisekedi à qui il attribue 18% des voix.

Martin Fayulu a contesté les résultats proclamés par la CENI mercredi 9 janvier 2018. Plusieurs manifestations de contestation ont été organisées dans différentes villes contre l’élection de Tshisekedi.

Une crise de plus?

En cas de saisine de la cour Constitutionnelle, le candidat de Lamuka pourra entre autre demandé l’annulation des résultats de la présidentielle. Pourtant la cour est majoritairement composé des juges proches du président sortant Joseph Kabila.

“Le grand risque est que la Cour invalide les élections. Cela pourra conduire à une nouvelle crise car il faudra tout recommencer. Cela se jouera donc en faveur de Joseph Kabila. Il pourra rester à la tête du pays encore 3 ou 5 ans pour organiser les nouvelles élections. “, résume Maheshe Jack, juriste.

Toutefois, si la cour confirme les résultats, il y a aussi risque que la crise de légitimité entame le mandat de Felix Tshisekedi.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr_FRFrench
fr_FRFrench