Elections- Médias :JPDDH exhorte les journalistes à être plus objectifs et impartiaux

Ce dimanche 30 décembre 2018 vont finalement se tenir les élections présidentielles, législatives nationales et provinciales en République démocratique du Congo reportées depuis deux ans.

L’organisation Journalistes pour la promotion de la démocratie et des droits humains, JPDDH, invite les journalistes à plus de responsabilité dans la couverture de ce scrutin.
« C’est un moment complexe pour les journalistes qui sont appelé à couvrir le déroulement des élections, dénoncer des abus et communiquer sur l’issue des urnes», indique Prince Murhula, coordinateur de JPDDH.

Il rappelle que ce jour pourra être marqué par de nombreux cas d’intox, de fausses nouvelles fomentées par certains candidats pour revendiquer la victoire ou chercher à désorienter la communauté. « Nous invitons à ce sujet les journalistes à ne pas banaliser les chiffres et à vérifier rigoureusement toute information avant de la diffuser ou de la publier. Nous devons rester objectifs et impartiaux », ajoute-t-il.

Se félicitant de la couverture de la campagne électorale, malgré quelques dérives, il exhorte les journalistes à demeurer objectifs et responsables dans la couverture de ces élections qui vont se dérouler dans un « climat de tension et de méfiance genéralisée».
« Certains journalistes qui travaillent pour les médias des acteurs politiques se verront par moment sous pression pour diffuser des informations non vérifiées. De grâce, résistez », exhorte Prince Murhula.

Depuis trois ans, l’organisation Journalistes pour la promotion de la démocratie et des droits humains, JPDDH, les journalistes sur la couverture des élections dans la province du Sud Kivu.
Plus de 150 journalistes et gestionnaires des médias ont été formés sur les techniques de couverture médiatique des élections, l’éthique et la déontologie du journaliste en période électorale.

Les acteurs des médias du Sud Kivu ont aussi renouvelé leur engagement à l’Acte d’engagement des journalistes du Sud Kivu pour les élections apaisées et qui a aussi été vulgarisé.

JPDDH a aussi organisé d’autres activités dont le plaidoyer auprès des autorités politiques, administratives et sécuritaires des territoires d’Uvira, Kalehe, Idjwi, Walungu et la ville de Bukavu au Sud Kivu pour la liberté d’expression des journalistes. Un engagement a été signé par eux pour la sécurisation des journalistes pendant la phase électorale. Différentes activités ont aussi été organisées à l’intention de la communauté et de la société civile.

Éliane Mwinja

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr_FRFrench
fr_FRFrench