Edito: Présidentielle 2018, carton plein pour l’opposition au Kivu

Spectaculaire a été l’arrivée de Martin Fayulu dans le Nord-Kivu il y a 72 heures. Plus spectaculaire encore a été le come -back, jeudi 06 décembre, du tandem Fatshi -Kamerhe.

Chaque candidat montre ses muscles, marque son territoire et frappe les esprits. Et le show ne fait que commencer. Normal. Campagne électorale oblige !

Des centaines de milliers des partisans de l’Udps, Unc mais aussi des curieux ont rempli le terrain Funu plein comme un oeuf.

Certaines personnes sont montées sur les toitures des maisons, murs de clôture et arbres.

La principale artère menant vers le terrain Funu, avenues et routes secondaires ont été littéralement envahies par une foule nombreuse venue des communes de Bagira, Ibanda et Kadutu.

Pendant ce temps dans le Nord-Kivu, Martin Fayulu à mobilisé des foules aussi bien à Beni, Butembo qu’à Goma.

Des milliers des partisans de la coalition Lamuka ont envahi les artères de la ville de Beni et Butembo. Même affluence à Goma. Sur la route, ces partisans euphoriques ont plusieurs fois interrompu la circulation du cortège du candidat de Lamuka.

Les opposants congolais palpent du doigt les vrais problèmes du Congo profond. Pour un pays en proie à quantité de défis existentiels, le spectacle et le folklore bien de chez nous ne devrait pas l’emporter sur la nécessaire recherche des pistes de solutions idoines.

Le futur Président de la république quel qu’il soit, devra maîtriser les défis qui conditionnent l’avenir de la Rdc et donc son devenir. Il ne s’agit donc pas seulement de jouer “au plus populaire que moi n’existe pas”.

Ndabelnzéem

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr_FRFrench
fr_FRFrench