Edito: Affiches arrachées, un spectacle désolant !

15 jours seulement après le lancement de la campagne électorale, des cas d’intolérance ne cessent d’être signalés ça et là.

À peine sont-elles posées que déjà taguées, arrachées, lacérées. Quelle misère, quelle haine. Depuis quinze jours, les déchireurs d’affiches barrent aux électeurs l’accès aux images.

Cette mauvaise pratique commence à s’ ériger en système dans le chef des personnes à la fois identifiées et non identifiées.

Oui, il y a des dérapages, l’on ne parvient pas à comprendre la vraie motivation cachée derrière cet acte. Il y a ceux-là qui se permettent même de déchirer les affiches d’autres candidats sans peur d’être inquiétés.

C’est un comportement incivique qui doit être sanctionné, suivi d’avertissements de la part du pouvoir organisateur des élections et des instances judiciaires.

Ce qui se fait maintenant n’est pas un comportement citoyen mais l’on à faire aux délinquants électoraux.

La police qui déplore “les actes des individus sans scrupule et manifestement sans tolérance démocratique, qui arrachent et vandalisent les affiches et banderoles des candidats aux différents scrutins du 23 décembre”, met en garde « tout individu récalcitrant ou tenté de se livrer à ces actes. À bon entendeur, demi mot suffit !

Ndabelnzéem

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr_FRFrench
fr_FRFrench